4 inventions lancées il y a 20 ans qui ont changé l’écoute de la musique

C’était en 1999; il y aura 20 ans cette année. Ces 4 créations n’allaient peut-être pas révolutionner complètement le monde de la musique et des médias, mais en tout cas modifier considérablement notre façon d’en consommer.

Napster fait trembler l’industrie musicale

Logo de Napster
(Source : Wikimedia Commons)

Début de l’été 1999. Au mois de juin. Un service de partage de fichiers pair à pair (en anglais peer-to-peer) va bientôt causer toute une commotion dans l’industrie musicale : le redoutable Napster.

Le service se spécialise dans le partage de fichiers audio. Plus spécifiquement les fichiers MP3. Les mêmes qu’on peut facilement apporter avec soi sur de petits appareils mobiles tant ils sont légers et d’excellente qualité sonore. Napster en propose des milliers, des centaines de milliers, voire des millions. Gratuitement.

Inutile de vous dire que le choc est terrible pour les créateurs, les producteurs de musique, ainsi que les ayants droit. Dès le 7 décembre de la même année, la Recording Industry Association of America (RIAA) intente un procès en justice contre Napster.

Mais Napster opérera de cette façon-là jusqu’en juillet 2001.

Bien que la justice force sa fermeture ainsi qu’une refonte de son fonctionnement en 2011 après 2 années de procédures judiciaires pour infraction à la loi sur le droit d’auteur, il aura eu le temps de paver la voie à de nombreux autres services du genre. On n’a qu’à penser à Gnutella ou LimeWire, pour ne nommer que deux parmi les plus connus.


La technologie Bluetooth est officiellement lancée

Écouteurs Bluetooth et téléphone intelligent
(Source : Pixabay / licence CC0)

L’année 1999 marque aussi la sortie de la 1ère version de la technologie Bluetooth.

La norme qui doit remplacer notamment le câblage entre les ordinateurs et les périphériques connaîtra rapidement du succès dans une multitude d’applications, dont la transmission de la musique évidemment.

D’ici peu de temps, grâce à cette invention, il sera possible d’écouter sa musique avec un casque d’écoute sans fil ou encore une petite enceinte acoustique. La technologie permet l’échange bidirectionnel des données sur de très courtes distances grâce aux ondes UHF.

Il faudra toutefois attendre jusqu’en 2003 avant qu’on lance le premier lecteur MP3 Bluetooth et jusqu’en 2004 avant qu’on lance le premier casque d’écoute Bluetooth stéréophonique.

De nos jours, tout téléphone intelligent qui se respecte permet d’y connecter un casque d’écoute ou une enceinte sans fil Bluetooth, un concept né il y a 20 ans.


Le Wi-Fi débarque dans nos foyers

Routeur Wi-Fi sans fil
(Source : Pixabay / licence CC0)

Le Wi-Fi est né en 1999 avec la création de la Wi-Fi Alliance, une association qui en assure le développement, la certification et la promotion.

Certes, la norme 802.11 (de son véritable nom) est apparue deux ans auparavant. Or, c’est seulement à partir de 1999 qu’on lance officiellement la 1ère mouture et qu’on commence à en faire réellement la promotion auprès du grand public.

Le nom est maintenant connu : Wi-Fi. Fini le fil qu’on est obligé de brancher dans le mur pour accéder à l’internet.

La norme 802.11a sortie en 1999 permet d’atteindre des débits théoriques de 54 Mbit/s et réels de 27 Mbit/s dans un rayon d’environ 10 mètres.

Il faudra patienter jusqu’en 2004 avant d’assister à la sortie du premier téléphone mobile doté de la connectivité Wi-Fi, mais déjà, l’invention laisse entrevoir de grandes possibilités. Particulièrement en ce qui concerne la consommation de produits culturels et artistiques tels que la vidéo et l’audio en continu.


Les ventes du Rio PMP300 explosent

Diamond Rio PMP300
(Source : Flickr / nrkbeta / licence CC 2.0)

Présenté à l’automne 1998, les ventes du Rio PMP300 explosent littéralement en 1999.

Il s’agit du premier baladeur MP3 à connaître véritablement un succès commercial.

Produit par la firme Diamond Multimedia, l’appareil vendu au coût de 200 $US dispose d’un écran LCD à cristaux liquides ainsi qu’une mémoire de 32 Mo. Il est capable de faire jouer des fichiers audio au format MP2 et MP3.

La Recording Industry Association of America (RIAA) craint tellement la menace d’un tel produit, qu’elle dépose une requête afin d’empêcher la commercialisation du Rio PMP300, sous prétexte qu’il viole une loi de 1992.

Sauf que la cour rejette les allégations de la RIAA, et, au terme des procédures judiciaires, quelque 200 000 exemplaires trouveront preneur en un court laps de temps pendant l’année 1999.

Il s’agira alors du début d’une nouvelle ère pour la musique qu’on peut emporter avec soi.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :