5 fois où la radio a carrément changé le cours de l’histoire

Saviez-vous qu’à de nombreuses reprises depuis son invention, la radio a carrément changé le cours de l’histoire ? En voici 5 exemples parmi d’autres…

26 mai 1969 – Le bed-in de John et Yoko s’organise grâce à la radio
John Lennon chante Give Peace a Chance en 1969
Photo : Roy Kerwood, CC BY 2.5, via Wikimedia Commons

Le 26 mai 1969, le producteur de documentaires Dominic Cobello est dans sa voiture.

Il apprend à la radio que John Lennon et Yoko Ono viennent d’atterrir à Dorval. Ne faisant ni une ni deux, il file alors vers l’aéroport.

Après quelques discussions, et surtout beaucoup de chance, on lui confie le contrôle des opérations.

Il appelle alors le prestigieux hôtel Reine-Élizabeth pour réserver une suite et organiser l’événement. Le reste du séjour passera à l’histoire.

Sans l’annonce de leur arrivée à la radio, qui sait quel succès l’événement historique aurait connu. Ou pas.

On trouve d’autres infos dans ce texte du Journal de Montréal. Mais le livre « Bed-in Story – Une semaine avec John Lennon et Yoko Ono » relate les événements dans le détail.


24 février 1958 – Ernesto Che Guevara crée sa radio clandestine
Robert A. Paneque y Ernesto Che Guevara, en Bayamo, mayo de 1959.
Photo : Rpaneque2012, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Quiconque a des notions d’histoire connaît Ernesto Che Guevara. Celui qui fut à la tête de la révolution cubaine.

Or, ce que beaucoup ignorent cependant, c’est qu’il créa le 24 février 1958 ce qui allait devenir une redoutable « arme de propagande ».

Une radio qui l’aidera dans sa lutte contre le régime en place : Radio Rebelde.

Cette station, alors clandestine mais plus maintenant, allait lui permettre en effet de rapporter l’évolution des combats contre l’armée de Batista, mais aussi gagner la sympathie des insulaires.

C’est à cette antenne qu’après la chute du régime, Fidel Castro s’adressa à la nation cubaine, le 1er janvier 1959.


7 juillet 1954 – La radio fait connaître Elvis Presley
Séance de pohoto officielle d'Elvis Presley en 1954
Photo du domaine public, Wikimedia Commons

Le 7 juillet 1954, un animateur radio de Memphis du nom de Dewey Phillips diffuse la toute première chanson d’Elvis Presley : That’s All Right. Il l’a enregistrée à peine quelques jours auparavant.

La pièce avait été initialement produite en 1946 par le chanteur de blues Arthur « Big Boy » Crudup. Mais, la réaction du public à la diffusion de cette version d’Elvis est telle, que le jeune chanteur d’à peine 19 ans n’a d’autre choix que d’accepter une entrevue à la radio le soir même.

Sortie officiellement le 19 juillet suivant, le 45 tours se vendra rapidement à 20 000 exemplaires.

C’est ainsi que commence une carrière qui deviendra phénoménale; tout ça grâce à une chanson entendue à la radio.

Dans un article paru en 2004, le magazine Rolling Stone a déclaré que l’enregistrement de « That’s All Right » par Presley était le premier disque officiel de rock ‘n’ roll.


18 juin 1940 – Le général de Gaulle lance son appel à la résistance
Charles de Gaulle micro BBC
Photgraphe inconnu (Keystone-France), domaine public, Wikimedia Commons

Transgressant les règles militaires habituelles, un général encore peu connu prononce un discours sur les ondes de la BBC. Nous sommes le 18 juin 1940.

Charles de Gaulle appelle à la lutte contre l’Allemagne. Sans quoi, prévient-il avec une étonnante justesse, le conflit s’étendra au reste du globe.

Malheureusement, l’histoire lui donnera raison.

Ce premier discours relativement peu entendu sur le coup fut retranscrit dans les journaux du lendemain, puis réenregistré avec quelques modifications quelques jours plus tard.

Il est pour plusieurs la bougie d’allumage du mouvement de la Résistance française, dont il est le symbole encore aujourd’hui.

Ce texte est la transcription de ce tout premier discours du général De Gaulle à la radio londonienne. Il est archivé dans le site des Services de l’État dans le Calvados.


21 janvier 1904 – La Tour Eiffel est sauvée grâce à la radio
La Tour Eiffel
Photo : Tyler Alex, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Le 21 janvier 1904, l’ingénieur et militaire français Gustave Auguste Ferrié obtient officiellement l’autorisation d’utiliser la Tour Eiffel pour y aménager un poste émetteur.

Cette décision est non seulement une bonne nouvelle pour lui, mais elle assure aussi en quelque sorte la survie du monument érigé à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris, en 1889.

Alors menacée de destruction, la Tour Eiffel bénéficiera ainsi d’une nouvelle vie.

Elle devient d’abord un site stratégique pour la télégraphie militaire, mais aussi pour la radio et plus tard la télévision. Il est donc très juste de dire que la radio a sauvé la Tour Eiffel, véritable symbole de la capitale française.

Voyez ce reportage de France Inter sur le sujet : 

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :