AirTime v2.5.2 : l’automation radio sous Linux

En quête d’un système d’automation radio peu coûteux (même gratuit !), mais qui reste néanmoins très performant et qui offre beaucoup de fonctionnalités ? Et si vous jetiez un oeil vers le système d’exploitation Linux et aviez recours à Airtime de Sourcefabric maintenant offert en version 2.5.2.

 

Quoiqu’il fasse (un peu) peur aux utilisateurs moins expérimentés, Linux n’en est pas moins un excellent système d’exploitation qui dispose de nombreux avantages.

D’abord, il faut mentionner qu’il jouit notamment d’une communauté de supporteurs très enthousiastes et dynamiques. Des gens souvent prêts à aider les autres utilisateurs à résoudre leurs problèmes.

En général, pas besoin de chercher très longtemps avant de trouver une solution à son problème.

Cela étant dit, ne craignez d’ailleurs pas trop les infestations. Linux n’a à peu près aucun réel problème d’infestation virale contrairement à Windows. Vous ne devriez donc pas trop crier à l’aide pour ça.

Déjà qu’on doit vaincre le coronavirus COVID-19, pas besoin d’attraper des virus en plus dans son système d’exploitation.

Il existe diverses distributions open source Linux destinées à divers types d’usagers, dont les très connues Debian et Ubuntu.

Un système d’automation radio sous Linux ? C’est possible

Airtime v2.5.2 vous permet de prendre le plein contrôle de votre station radiophonique. Comme n’importe quel autre système d’automation que vous connaissez peut-être sous Windows.

Sauf qu’à la différence de ceux-là, Airtime fonctionne plutôt avec Debian Wheezy ou Ubuntu. Non, Airtime ne fonctionnera ni sous Windows, ni sous Mac OS.

Cela étant dit, il est peu gourmand en ressources. Pour une version à installer sur un serveur, il aura besoin d’un processeur d’à peine 1 GHz et 512 Mo de mémoire RAM. Tandis que pour la version desktop, 1 Go de mémoire RAM suffiront.

Airtime n’a vraiment pas à rougir de honte devant d’autres systèmes d’automation sous Windows, et ce, même pour les produits les plus coûteux.

J’avais eu l’opportunité d’essayer une version précédente et j’avais été pour le moins agréablement surpris. J’avoue toutefois ne pas encore avoir eu le plaisir de me lancer à fond dans cette version-ci.

C’est quand même une expérience à laquelle je promets de me livrer aussitôt que nous serons sorti de la crise et que j’aurai pu récupérer l’accès à mon PC du bureau.

Comme vous, je suis cloîtré à domicile ces jours-ci. Avec mon Chromebook. Alors, j’ai suffisamment de temps pour explorer des solutions informatiques susceptibles de combler vos besoins.

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur les origines du projet, une page Wikipédia en retrace l’historique.

Sachez en terminant qu’il existe aussi une version pro. Quelle est la différence entre les deux versions ?

Airtime est la version gratuite open source du logiciel qu’on installe sur son propre serveur et/ou son propre PC pour un fonctionnement à partir de ses propres machines.

Tandis que que la version pro est plutôt un service en ligne, hébergé sur un serveur dans le nuage, qui permet entre autres de faire du streaming et de la baladodiffusion.

Envie de vous occuper durant le confinement ? Pourquoi ne pas y jeter vous-même un coup d’oeil.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

COMMENTAIRES DES LECTEURS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :