S’améliorer en ondes : 6 astuces simples et efficaces [vidéo]

Pour s’améliorer au micro, voici 6 astuces simples mais terriblement efficaces pour parfaire votre technique.

Lisez aussi mes quelques conseils supplémentaires en-dessous de la vidéo :

1. S’enregistrer et se réécouter soi-même

C’est très facile de nos jours de s’enregistrer et se réécouter. Avec TuneIn Pro (sur iOS et Android) vendue pour quelques dollars, non seulement pourrez-vous enregistrer votre émission en direct mais également pré-programmer l’enregistrement afin qu’il s’interrompe après un laps de temps pré-déterminé.

Il est également possible de planifier l’enregistrement selon une certaine fréquence, par exemple du lundi au vendredi à la même heure et pour la même durée. Vos enregistrements se trouveront parmi vos favoris, comme le montre l’image.

Un conseil toutefois : demandez à quelqu’un que vous connaissez de vous enregistrer à votre insu. Vous aurez ainsi moins tendance à “maquiller” votre style et votre personnalité en ne sachant pas qu’on vous enregistre. Consultez la foire aux questions (en anglais) pour de l’aide sur la procédure.


2. Demandez l’opinion de quelqu’un

Un collègue ou votre directeur de la programmation par exemple pourraient vous formuler des recommandations.

Attention ! Soyez ouvert à la critique et acceptez humblement que, oui, c’est possible que vous fassiez des erreurs en ondes, même si on n’aime pas toujours se le faire dire.

Saviez-vous qu’il existe d’ailleurs de tels services payants en ligne ? Des coachs écoutent vos enregistrements, puis vous suggèrent des corrections et des améliorations à apporter.

En voici un exemple parmi tant d’autres, chez Radioexpertise en Europe.


3. Réchauffez votre voix et votre bouche

Il est impératif de ne pas entrer en ondes à froid. Prenez le temps de vous éclaircir la voix et de détendre les muscles de la bouche et de la mâchoire.

L’une des meilleures façons de se réchauffer avant d’entrer en ondes, c’est de… ne pas arriver à la dernière minute pour l’émission. Comme ça, on a du temps pour se préparer. Avis aux retardataires ! 😉


4. Écoutez souvent la radio

On a tous des tics de langage, ou encore des béquilles verbales sur lesquelles on s’appuie. En écoutant d’autres radios et en essayant de déceler les erreurs commises par d’autres animateurs, on développe l’oreille radio.

On finit par acquérir soi-même de l’expérience, on prend des trucs et on trouve aussi très souvent de nouvelles idées.

Radioplayer Canada, TuneIn Radio, RadioPlace, ou même le répertoire SHOUTcast sont des outils qui vous aideront dans votre quête de nouvelles stations à écouter.


5. Pratiquez-vous partout où vous pouvez

Vous êtes en auto et entendez l’intro d’une chanson où l’animateur ne parle pas ? Essayez de faire une intervention comme vous le feriez si vous étiez en ondes.

Improvisez un bulletin météorologique, racontez une anecdote sur l’artiste que vous entendez, etc. Pour improviser à brûle-pourpoint, on peut difficilement faire mieux.

Forcez-vous à remplir l’intro de la chanson et d’arrêter au moment où l’artiste commence à chanter, exactement comme vous le feriez si vous-mêmes étiez en studio.

Même sous la douche ou dans la baignoire, on peut pratiquer nos animations plutôt que de se pratiquer à chanter. Je l’ai fait à tellement de reprises; si vous saviez. (Rire)


6. Faites de l’improvisation ou du théâtre

L’animation radio, ça requiert une bonne dose de créativité et d’improvisation. Où se pratiquer à improviser ? S’il existe des ateliers ou même carrément une ligue d’impro près de chez vous, vous devriez vous y inscrire.

C’est parfait pour améliorer son sens de la répartie et sa créativité. Le théâtre de son côté ne vous aidera sans doute pas à pratiquer votre répartie, mais il vous permettra de trouver le ton juste pour livrer un texte. Et ça aussi c’est très utile.


Un dernier conseil : Lisez ce texte qui rassemble 10 qualités essentielles aux bons animateurs radio. Ça pourrait aussi vous être utile.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

COMMENTAIRES DES LECTEURS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hors connexion | No connection

%d blogueurs aiment cette page :