Améliorez-vous au micro avec ces 9 trucs simples et efficaces

Besoin de vous améliorer au micro? Suivez ces 9 trucs simples mais Ô combien efficaces pour parfaire votre technique.

1. S’enregistrer (en ondes) et se réécouter

Enregistrez-vous et réécoutez-vous. C’est LA première et sans doute LA meilleure façon d’entendre ses erreurs, les mots qu’on répète trop fréquemment, déceler un rythme trop rapide, etc.


2. S’enregistrer… et demander à quelqu’un de nous réécouter

Ça peut être un collègue, un patron. Quelqu’un qui connaît un tant soit peu l’animation radio et sera suffisamment objectif pour vous formuler des commentaires honnêtes et constructifs. Il existe d’ailleurs de tels services payants en ligne. C’est vous dire comme c’est important.


3. Prendre le temps de se réchauffer

Les lanceurs professionnels de baseball s’élancent à quelques reprises au monticule avant leur premier véritable lancer. Faites la même chose. Réchauffez votre voix et les muscles de votre bouche avant l’émission. Dans un cas comme le vôtre, ça peut être aussi simple que d’échanger quelques minutes avec votre journaliste ou co-animateur avant d’entrer en ondes le matin.


4. Écouter d’autres animateurs radio

Écoutez d’autres professionnels du métier. Même eux ont sans doute des tics et des béquilles verbales sur lesquelles ils s’appuient. Essayez de les déceler. P.S. Écoutez aussi des radios d’ailleurs dans le monde.


5. Se pratiquer partout où l’on peut

Vous êtes en auto et entendez l’intro d’une chanson où l’animateur ne parle pas? Essayez de faire une intervention comme vous le feriez si vous étiez en ondes. Pour improviser à brûle-pourpoint dans un contexte radiophonique, on peut difficilement faire mieux.


6. S’inscrire à une ligue d’improvisation

L’animation radio requiert une bonne dose de créativité et d’improvisation. S’il existe une ligue d’impro près de chez vous, vous pourriez vous y inscrire. C’est parfait pour améliorer son sens de la répartie et sa créativité.


7. Prendre des contrats d’animation externe

Quand j’animais régulièrement à la radio, chaque occasion était bonne à saisir pour avoir du micro et, je dois bien l’admettre, arrondir un peu les fins de mois. L’animation de mariages et de soirées sociales, dans les discothèques, les spectacles (Saint-Jean-Baptiste, Fête du Canada, festivals, etc.).


8. Entraîner sa bouche

Ça semble banal mais il existe des exercices très utiles pour améliorer sa diction et son articulation. Voyez entre autres le site Articuler.com; ça vous aidera à mieux prononcer.


9. Lire des nouvelles à voix haute

Il y a une différence entre lire un texte pour soi et lire comme si on le racontait à quelqu’un. Essayez de trouver le ton juste, comme si vous racontiez la nouvelle plutôt que de simplement la rapporter sur le ton journalistique.


Un dernier conseil : Lisez ce texte qui rassemble 10 qualités essentielles aux bons animateurs radio. Ça pourrait aussi vous être utile.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :