Les meilleurs animateurs radio sont des ninjas qui s’ignorent

Animer à la radio, ça semble tellement facile selon certains. Néanmoins, le métier requiert certaines facultés ou caractéristiques qu’on retrouve chez bien des ninjas.

En effet, les meilleurs animateurs radio sont en quelque sorte des ninjas qui, à la manière des espions mythiques du Japon, cultivent leur art au fil des ans.

Bon d’accord, j’exagère un peu. Mais pas tellement, comme vous le verrez.

Voici 9 facultés ou caractéristiques sur lesquelles travaillent les meilleurs animateurs et animatrices radio :

1. La discipline

En radio, il est d’abord essentiel de faire preuve de discipline. Seuls les plus assidus, les plus rigoureux, ceux qui sont ponctuels et qui respectent les instructions réussissent. Ceux-là se concentrent sur leurs tâches et livrent quotidiennement un produit impeccable.


2. La performance

Ce ne sont pas de simples moulins à paroles, mais davantage des athlètes de la radio. Ils savent poser leur voix, tel l’olympien qui sait où poser ses pieds à chaque foulée. Aussi demeurent-ils concentrés hors d’ondes pendant l’émission et cherchent continuellement à s’améliorer.


3. La pertinence

Évidemment, le ninja connait son rôle et ses enjeux. De la même façon, l’animateur sait qu’animer à la radio s’accompagne de responsabilités, d’une éthique de travail. S’il ouvre le micro, c’est qu’il a quelque chose de pertinent et de concret à raconter.


4. La perception

Les bons animateurs travaillent continuellement l’image qu’ils projettent tant en ondes qu’en-dehors. Ils savent qu’une simple coche mal taillée et Boum! On vient de ruiner des années de travail. Dans les médias, plus que nul part ailleurs, tout est question de perception.


5. L’attention

Comme ces gens font preuve d’adaptabilité, ainsi sont-ils en mesure de rebondir et s’adapter à diverses situations. Puisqu’ils restent souples devant les impondérables de la radio, ça leur permet d’affronter tout de même les imprévus.


6. La précision

Les meilleurs d’entre eux ont développé un remarquable sens du « timing » ainsi que des réflexes très aiguisés. C’est pour ça qu’ils se font un point d’honneur d’entrer le bulletin réseau à l’heure précise où il devrait l’être, tandis que leurs reportages publicitaires en direct ne dépassent jamais le temps alloué.


7. La solidité

Être solide, c’est savoir essuyer la critique, mais surtout garder la tête froide face aux éloges. Seuls les plus solides adoptent une attitude rationnelle et gardent les pieds sur terre. Les autres? On finit par les traiter de ‘stuck up’, si je peux me permettre l’expression anglaise.


8. La culture

Si les ninjas s’entraînent à la culture physique, les bons animateurs radio exercent leur cerveau et développent leur culture générale. Ce faisant, ils doivent être à la fois ouverts et curieux. C’est d’ailleurs une mission à laquelle ils se prêtent volontiers à tous les jours.


9. La présence

Enfin, comme ils ne se content pas d’être simplement en ondes, ces animateurs habitent littéralement les ondes. On ressent leur dynamisme, leur vigueur, leur enthousiasme. D’ailleurs, leur seule présence en studio est quasiment un show en soi.

 

Alors, êtes-vous un ninja de la radio ou plutôt un petits animateur beige et inintéressant? En terminant, on vous recommande également cet article sur les 10 qualités essentielles aux bons animateurs radios.

 

(Extrait en partie et adapté du guide de formation « L’animation radiophonique » proposé aux employés et bénévoles des radios membres de l’ARC du Canada)

 

Les meilleurs animateurs radio sont des ninjas qui s’ignorent
(Photo : Joey Gannon / Flickr / licence CC 2.0)

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

2 réflexions sur “Les meilleurs animateurs radio sont des ninjas qui s’ignorent

  • 06/09/2017 à 16:29
    Permalien

    Salutations et merci Simon Forgues! Je partagerai cet excellent article aux animateurs pour les séances de coaching!

    • 06/09/2017 à 16:32
      Permalien

      Tant mieux si ça peut aider. Bonne fin de journée.

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :