Ils boycottent Facebook par amour de votre portefeuille

Soyons lucides, deux petites secondes. Si les grands annonceurs de la planète ont décidé les uns à la suite des autres de boycotter Facebook, ce n’est pas tant par compassion à l’égard des minorités raciales, sexuelles ou autres. C’est parce qu’ils aiment votre portefeuille. Tout simplement.

La liste des grands annonceurs qui se joignent au mouvement #StopHateForProfit n’en finit plus de s’allonger.

Verizon, Coca-Cola, Levi’s, Starbucks, Adidas et j’en passe. Ils seraient, jusqu’à présent, plus de 400 à l’avoir fait.

Ils annoncent qu’ils ne placeront plus de publicité dans le réseau social. Combien de temps ?

Dans la majorité des cas pour un tout petit mois. Jusqu’à la fin de l’année pour les plus aventureux.

Ça fait peur, non ? Non, ça ne fait pas peur.

Ils montrent les crocs, mais ils reçoivent une caresse en retour. Gentils toutous !

D’un côté, ils stoppent leurs dépenses pour un mois. De l’autre, ils recueillent la sympathie du public qui les trouve bien gentils de se « porter à la défense » des droits civiques des Afro-Américaines victimes de racisme systémique.

Bravo ! Belle stratégie de marketing ! Au fond, ça leur fait une belle jambe.

Rien ne va changer

Si l’on regarde attentivement Facebook, c’est quoi son fond de commerce ?

Facebook, c’est de la publicité autour de publications que partagent les utilisateurs.

C’est tout. Ne cherchez rien de plus; il n’y a rien de plus. Facebook ne produit AUCUN contenu.

Tout est siphonné, pompé. Jusqu’à la dernière goutte, puis recraché dans votre fil d’actualités.

Vos petites annonces. Vos photos de vacances. Vos états d’âme. Votre nouveau statut marital. Etc.

Triés puis affichés par des algorithmes encore plus secrets que le mélange d’épices du Colonel Sanders.

Au fond, c’est l’annuaire avec des pages jaunes d’il y a 20 ans. Des numéros de téléphone, classés selon diverses catégories, puis des publicités. En masse de publicités.

Sinon ? Euh ! Rien.

De fausses promesses et des changements qui ne viendront pas

Il faudrait être bien naïf pour croire que les quelques interventions de Zuckerberg afin de calmer les esprits y changeront quelque chose.

Il aura beau prétendre que la censure sera plus efficace, que les contenus haineux disparaîtront, que l’affichage sera épuré et je ne sais quoi d’autre.

Facebook pompe-t-il moins et revend-t-il moins de vos informations personnelles malgré tous les scandales en matière de vie privée qui lui sont tombés dessus ?

Cambridge Analytica par exemple, ça vous dit quelque chose ?

Facebook n’a JAMAIS changé depuis ses débuts, et ce, quel que soit la crise qui lui est tombée dessus.

Je vais écrire une hérésie aux yeux de certains, et c’est une opinion que plusieurs d’entre vous ne partagerez sans doute pas, mais je vais l’écrire quand même. Une opinion qui n’engage que moi, soit dit en passant.

Facebook est sans doute LA pire invention de l’histoire de l’humanité.

Une entorse dont on ne guérit pas, un viol dont on n’efface pas les traces

Facebook, c’est une entorse à la démocratie dont on ne guérira pas. C’est un viol de la vie privée dont on n’effacera jamais les traces. C’est une bombe qu’on fait éclater au visage de personnalités publiques simplement pour les blesser.

C’est autant voire davantage de haine déversée à travers un tuyau d’égout, que les quelque 168 000 mètres cubes d’eau qui s’écoulent à chaque minute des chutes Niagara.1

S’ils étaient sérieux dans leur démarche, ces annonceurs ne reviendraient pas sur Facebook.

Ils ne boycotteraient pas pendant un mois ou même un trimestre. Ils cesseraient d’y annoncer tant et aussi longtemps que le problème ne sera pas réglé.

Aussi bien dire jamais, puisque ça n’arrêtera pas. N’y rêvez même pas.

On s’en reparlera en novembre quand approchera le temps des Fêtes, ou même avant, en septembre quand sonnera la rentrée scolaire et qu’ils voudront annoncer leurs vêtements et leurs boissons prêtes à boire.

Combien de ces entreprises auront-elles poursuivi leur boycott de Facebook ? Mais surtout, Facebook aura-t-il été assaini des contenus haineux ?

J’ai vraiment hâte de voir ça. Très, très hâte.

 

1 : Géologie des chutes du Niagara : Faits et chiffres, Niagara Parks

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Une réflexion sur “Ils boycottent Facebook par amour de votre portefeuille

  • 02/07/2020 à 14 h 28 min
    Permalien

    Ca prenant Black Lives Matter pour qu’ils allume. About time!

    Répondre

COMMENTAIRES DES LECTEURS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hors connexion | No connection

%d blogueurs aiment cette page :