La Journée mondiale de la radio célèbre son 10e anniversaire

Cette année marque le 10e anniversaire de la Journée mondiale de la radio (JMR), qu’on célèbre le 13 février.

Ce sont les États membres de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) qui ont proclamé cette Journée internationale en 2011.

Elle fut ensuite adoptée officiellement par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2012, et, depuis, elle est fêtée à chaque année à l’échelle du globe.

Un outil de communication universel

La radio est un outil remarquable, témoin de l’évolution de nos sociétés, et ce, depuis maintenant plus d’un siècle.

On trouve la radio sur tous les continents. Elle reste d’ailleurs, et de loin, le média qu’on consomme le plus à travers le monde.

C’est LE moyen de communication universel et inclusif par excellence. Là où l’analphabétisme prive les journaux de lecteurs et que l’absence d’infrastructures lourdes et coûteuses empêche l’installation de chaînes de télé, la radio s’implante. Sans difficulté.

En République démocratique du Congo par exemple, la radio a permis aux élèves de poursuivre leur apprentissage malgré qu’ils aient été privés d’école en raison de la crise sanitaire.

Grâce à des organismes comme Radios Rurales Internationales, des communautés agricoles africaines ont réussi à s’outiller et se développer grâce au média radiophonique.

En Inde, où l’on dénombre près d’un milliard et demi d’habitants, plus de 250 radios communautaires sont implantées, la plupart soit à vocation éducative ou encore menées par des organisations non gouvernementales.

Même chez nous, au Canada, l’on compte 180 radios communautaires et de campus qui détiennent une licence de radiodiffusion, et au sein desquelles 800 Canadien(ne)s sont employés et quelque 10 000 bénévoles environ produisent plus d’un million d’heures de programmation locale.

Trois sous-thèmes cette année

En 2021, l’UNESCO invite les intervenants du secteur de la radio à mettre l’accent sur trois sous-thèmes, qui témoignent chacun à leur façon de la puissance du média radio.

On parle notamment de l’évolution, puisque la radio est un média pérenne et résilient, qui continue d’évoluer constamment.

Il est aussi question de l’innovation. Car de fait, depuis sa création il y a plus d’un siècle, la radio a su se réinventer continuellement afin de demeurer un média agile et mobile.

Enfin, l’UNESCO souhaite attirer l’attention sur la connexion. Parce que la radio a cette faculté de nous connecter les uns aux autres et de nous tenir bien informé sur les événements.

On peut télécharger tout le matériel promotionnel et en apprendre davantage sur la Journée mondiale de la radio en visitant le site officiel au http://journeemondialedelaradio.org.

Voici d’ailleurs en terminant pas moins de 13 idées pour souligner la Journée mondiale de la radio 2021 (document PDF).

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :