La pandémie continue d’influencer la consommation média à travers le monde

Le Global Media Intelligence Report 2021 de Publicis Media-Starcom et GWI publié il y a quelques jours dresse un portrait intéressant sur l’utilisation des médias par les consommateurs de 43 pays.

L’ordinateur et la tablette tactile en déclin

Premier constat, la pandémie continue d’influencer considérablement la consommation de médias et les types d’appareils achetés et utilisés.

À titre d’exemple, entre le 1er trimestre de 2020 et celui de 2021, le taux de pénétration des ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et tablettes tactiles a chuté drastiquement à travers pratiquement toute la planète.

Quelqu'un qui manipule une tablette tactile devant un ordinateur
Photo : fancycrave1

Certes, dans plusieurs pays d’Asie et d’Afrique, on continue d’enregistrer une certaine croissance. Mais celle-ci est beaucoup plus modeste qu’elle l’était ces dernières années.

Comme le précise le rapport, il faut d’ailleurs comprendre que les PC et les tablettes tactiles ont fait leur entrée beaucoup plus tardivement dans ces pays qu’en Occident. Ces appareils restent d’ailleurs pour plusieurs des objets de convoitise témoignant d’un certain statut social.

Le téléphone portable demeure stable

Ironiquement, on aurait pu s’attendre à ce qu’à l’inverse, le téléphone portable connaisse une croissance phénoménale.

Or, ça ne semble pas être le cas.

Le taux de possession de ces petits appareils est demeuré comparable à l’an dernier, si l’on se fie au Global Media Intelligence Report 2021.

Il faut toutefois comprendre que le téléphone portable occupait d’ores et déjà la position de tête des appareils pour accéder à l’internet, et ce, bien avant le début de la pandémie. Cette stabilité n’est donc pas tellement surprenante.

Les autres appareils connectés montent en flèche

Quand on jette un œil du côté des appareils qui n’étaient pas encore connectés à internet jusqu’à tout récemment, on constate une croissance fulgurante des parts de marché.

À titre d’exemple, les téléviseurs intelligents ont grimpé de façon presque exponentielle, et, dans de nombreux pays, jusqu’à 50 % plus que l’année dernière.

Les gens, cloîtrés à la maison pendant une bonne partie de la pandémie, se sont visiblement tournés vers le téléviseur intelligent connecté pour se divertir et s’informer.

Un téléviseur intelligent connecté
Photo : Jens Kreuter

On a assisté aussi à une augmentation du nombre d’appareils connectés dans les foyers du globe. Qu’on songe aux systèmes de sécurité, à l’éclairage et au chauffage contrôlés à distance, ou encore aux assistants intelligents.

La radio reste très écoutée

Qu’en est-il de la radio ? Sa portée semble avoir diminué dans plusieurs marchés du globe au cours de la dernière année.

Du moins, la radio qu’on écoute en ligne.

Par contre, le temps qu’on consacre à la radio n’a pratiquement pas changé. Ou d’à peine quelques minutes de moins par jour.

On lui consacre encore autant de temps que l’an passé.

Il semblerait d’ailleurs que la diminution de la portée n’ait pas été constatée qu’à la radio. Car, moins d’internautes ont également écouté les livres audio et les autres contenus audionumériques pendant la dernière année, selon le rapport.

Publicis Media-Starcom et GWI attribuent en partie cette possible baisse à la disparition de Google Play Musique.

En effet, le service a été interrompu par Google en 2020, et, selon plusieurs observateurs de l’industrie, YouTube Music ne semble pas avoir réussi a reconquérir bien des cœurs brisés.

Ceci étant dit, le ‘streaming’ musical a occupé plus de temps cette année dans presque tous les pays.

Et, nouvelle donnée intéressante en terminant. Dans la plupart des pays du globe, les internautes ont consacré en moyenne au moins 30 minutes par jour aux podcasts.

 

Pour consulter le résumé de ce rapport, on peut visiter https://www.emarketer.com/content/global-media-intelligence-report-2021.

 

(Source : « The Global Media Intelligence Report 2021 », Karin von Abrams, Insider Intelligence, 21 octobre 2021)

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :