La Presse Canadienne cesse ses bulletins de nouvelles radiophoniques

La nouvelle est tombée au retour des vacances des Fêtes. La Presse Canadienne, l’agence de presse fondée en 1917 abandonne ses bulletins de nouvelles radiophoniques en français.

Selon un article paru dans le quotidien montréalais Le Devoir, le service sera interrompu à compter du 28 février prochain.

Sur notre page Facebook, la nouvelle a suscité des réactions allant de l’étonnement à la colère, car plusieurs petites stations radiophoniques comptaient sur ce service afin de fournir des informations nationales et internationales à leur auditoire.

Le service de nouvelles pré-enregistrées « Canadian Radio News » a été fondé en 1953, mais déjà plusieurs années auparavant, l’agence fournissait des nouvelles spécialement rédigées pour la radio. ¹

Quoique les bulletins de nouvelles cessent, l’agence continuera néanmoins de fournir des extraits sonores à ses abonnés.

En terminant, et pour la petite histoire, soulignons notamment qu’en 1976, une grève avait frappé la filiale NTR (nouvelles télé-radio) de la Presse Canadienne. Le conflit de travail s’était alors étiré sur 4 mois. ²

Source : « Fin des bulletins radio de La Presse canadienne », Le Devoir, 9 janvier 2019.

1 : PAGÉ, Pierre. «Histoire de la radio au Québec: information, éducation, culture». Montréal, Les Éditions Fides, 2007, chapitre 9, page 157.

2 : PAGÉ, Pierre. «Histoire de la radio au Québec: information, éducation, culture». Montréal, Les Éditions Fides, 2007, chapitre 9, page 170.

Photo par Jacek Dylag sur Unsplash

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :