Les géants Apple et Google poursuivis aux États-Unis pour collusion

Un recours collectif déposé en Californie allègue que Google paie Apple afin que cette dernière reste en-dehors du secteur de la recherche sur internet.

C’est une organisation du nom de California Crane School, Inc. qui a déposé un recours collectif antitrust, à la fois contre Google et Apple, mais aussi contre leurs PDG en alléguant des violations aux lois antitrust américaines.

Dans un communiqué publié par la firme d’avocats Alioto, on mentionne que les plaignants reprochent à Google de s’être entendu avec Apple, afin que cette dernière ne lui fasse pas concurrence dans le domaine de la recherche sur internet.

La plainte allègue que l’accord de non concurrence stipulait notamment que Google partagerait avec Apple les bénéfices qu’elle tire de la recherche en ligne.

Toujours selon la plainte, Google verserait d’ailleurs à sa rivale du secteur technologique des milliards de dollars à chaque année afin qu’elle ne lui fasse pas concurrence.

Apple accorderait également un traitement préférentiel au géant de la recherche sur tous les appareils qu’elle commercialise. Des réunions secrètes régulières se tiendraient aussi entre les dirigeants des deux sociétés, toujours selon le document.

Les plaignants espèrent obtenir une injonction afin de couper court à l’accord de non concurrence entre les deux entreprises.

Plus encore, ils souhaitent mettre un terme au traitement préférentiel dont Google dispose sur les appareils d’Apple, ainsi que le versement de sommes importantes à titre de dédommagement.

Enfin, comme ultime solution, on dit souhaiter que Google et Apple soient scindées en de plus petites sociétés distinctes et indépendantes. Comme ce fut le cas pour la Standard Oil scindées en plusieurs petites sociétés en 1911.

 

(Source : « Class action lawsuit filed in California alleging Google is paying Apple to stay out of the search engine business », PR Newswire, 3 janvier 2022)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :