Les internautes font moins confiance aux médias sociaux qu’avant pour s’informer

Selon le centre de recherche Pew basé aux États-Unis, les internautes américains s’informent moins dans les médias sociaux qu’ils le faisaient l’an dernier.

Certes, les chiffres réflètent les habitudes de nos voisins du sud.

Néanmoins, ceux-ci fournissent tout de même de bonnes indications sur la consommation probable de l’information dans les médias sociaux par les Canadiens, dans la mesure où nos habitudes ne sont souvent pas très éloignées des leurs.

 

On s’y informe moins souvent ou même plus du tout

Alors que 23 % des adultes américains s’informaient fréquemment (« Often ») dans les médias sociaux l’an dernier, ils ne sont plus que 19 % à continuer de le faire à la même fréquence en 2021. C’est 4 % de moins que l’an passé.

Plus étonnant encore, près du quart des répondants (24 %) affirment ne jamais (« Never ») tirer leur information des médias sociaux, alors qu’ils étaient 21 % l’année précédente à affirmer la même chose.

L’on remarque donc que les internautes semblent de moins en moins faire confiance aux médias sociaux pour s’informer.

Même ceux qui ne s’informent jamais dans les médias électroniques (« Don’t get digital news ») sont maintenant 9 % dans cette situation, alors qu’ils étaient 7 % en 2020.

Environ la moitié des Américains s'informent dans les médias sociaux, une légère baisse par rapport à 2020
(Source : Pew Research Center)

Ainsi, quand 53 % des adultes américains affirmaient s’informer fréquemment (« Often ») ou occasionnellement (« Sometimes ») par le biais des médias sociaux en 2020, ceux-ci ne sont plus que 48 % à faire la même chose un an plus tard.

Une chute de 5 % en l’espace d’une année.

 

Une baisse pour quatre des plus vieux médias sociaux

Aucun des quatre plus anciens médias sociaux (Facebook, fondé en 2004; Reddit, en 2005; YouTube, en 2005; Twitter, en 2006) n’a réussi à contenir la fuite des internautes souhaitant s’informer en 2021.

Même LinkedIn, un média social fondé en 2002 et pourtant destiné aux professionnels n’a pas réussi à freiner cette perte d’intérêt.

Ceci étant dit, Twitter est toujours le réseau où les internautes sont les plus nombreux à continuer d’y tirer leurs informations sur une base régulière.  55 % en 2021 comparativement à 59 % en 2020.

 

Une grande proportion des utilisateurs de Twitter y tirent leur information régulièrement
(Source : Pew Research Center)

 

La méthodologie

L’enquête du Pew Research Center a été réalisée sur internet entre le 26 juillet et le 8 août 2021 auprès d’un panel (American Trends Panel) dont 11 178 membres sur 12 632 (88 %) ont répondu. La marge d’erreur est d’environ 1,4 %.

On trouve les détails de la méthodologie sur le site du centre de recherche.

D’autres informations particulièrement intéressantes sont disponibles (en anglais seulement) dans l’étude News Consumption Across Social Media in 2021 publiée le 20 septembre 2021.

 

(Source : « News Consumption Across Social Media in 2021 », 20 septembre 2021, Pew Research Center)

 

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :