Morts-vivants, les médias traditionnels? 2018 prouve le contraire

À peine avons-nous franchi la moitié de l’année 2018, que déjà, au moins 8 événements majeurs démontrent que contrairement aux idées reçus, l’imprimé, la radio et la télé sont encore bel et bien vivants.

Oh, ils ne génèrent sans doute plus les mêmes revenus qu’auparavant. On ne sera pas dupe.

Deux vampires (nommément Facebook et Google) vampirisent depuis des années une bonne partie des budgets publicitaires. Mais, morts les médias traditionnels? Que non!

La preuve par 8 exemples survenus en 2018 :

1. Amazon va imprimer son propre catalogue de jouets

Ça fait combien d’années qu’on te dit que le papier, c’est teeeeeeellement dépassé?

Tu savais que Toys ‘R’ Us est disparu du paysage aux États-Unis, non?

Alors Amazon, le géant du commerce en ligne a décidé qu’il distribuera son propre catalogue imprimé de jouets pour le temps des Fêtes.
En août 2000, Toys ‘R’ Us avait signé un accord de dix ans pour devenir le fournisseur officiel de jouets à Amazon. Aujourd’hui, Amazon a tué son rival et va imprimer un catalogue comme Toys ‘R’ Us le faisait à l’époque. Ô ironie, quand tu nous tiens!

(Image : Giphy)
2. Stingray acquiert Newcap Radio

Stingray, tu la connais. L’entreprise se spécialise dans les services musicaux et les vidéos multiplateformes ainsi que les expériences numériques. Ses chaînes de musique en continu sur le câble sont assez bien connues.

Ce que tu ne savais peut-être pas cependant, c’est que Stingray a acheté ce printemps Newfoundland Capital Corporation Ltd.

Newcap Radio, comme on l’appelle, c’est l’un des plus importants radiodiffuseurs canadiens. Montant de la transaction? 506 millions de dollars canadiens. Avoue que c’est un petit peu plus que ton RÉER.

3. Stingray (encore elle?) lance une chaîne télévisée de vidéoclips

Non satisfaite de s’être taillée une place dans le monde de la radio traditionnelle, Stingray a aussi annoncé en juin dernier qu’elle lançait une chaîne câblée de vidéoclips en partenariat avec l’ADISQ.

Bell, Cogeco, TELUS et Vidéotron ont déjà signé un contrat de distribution de la chaîne de télé.

Comme dirait l’humoriste bien connu Martin Matte dans l’annonce : « La télévision traditionnelle? Bien, oui. La télé traditionnelle. »

4. Facebook a lancé son propre magazine imprimé

Encore là, tu vas être un peu surpris.

Tu pensais que les revues en papier glacé, c’était seulement pour le cabinet du dentiste et, des fois, chez ton médecin de famille? Détrompe-toi.

Le géant américain qui possède les deux réseaux sociaux les plus fréquentés au monde, j’ai nommé Facebook et Instagram, vient de lancer son propre magazine imprimé destiné aux propriétaires d’entreprises.

La publication a déjà été expédiée à certaines entreprises, tandis que les voyageurs qui fréquentant les salons VIP de grands aéroports et les gares de grandes villes à travers le monde peuvent aussi en trouver des exemplaires.

5. Québecor ne cache plus son intérêt d’acquérir des radios

C’est un secret de Polichinelle. Québecor veut sa ou même ses stations de radio. L’entreprise avait d’ailleurs déjà essayé d’acquérir un réseau radiophonique au début des années 2000. Malheureusement pour elle, diverses instances réglementaires dont le CRTC et le Bureau de la concurrence avait balayé l’idée du revers de la main.

On craignait à l’époque que ça entraîne une trop grande concentration de la presse entre les mains de Québecor.

Une quinzaine d’années plus tard, avec la montée fulgurante d’Internet, plusieurs affirment qu’un assouplissement des règles ne serait pas impossible et pourrait paver la voie à une telle acquisition. Plusieurs le croient.

2018 sera-t-elle l’année où Québecor achètera son propre réseau radiophonique? Cela étant dit, en attendant de pouvoir s’acheter une vraie radio, la compagnie va apparemment essayer de se faire les dents avec une radio Web, selon certaines rumeurs.

(Image : Giphy)
6. Cogeco Média a acheté les radios de RNC Média

Cogeco est cotée à la bourse de Toronto (TSE: CGO). Depuis 5 ans, le cours des actions est passé de 46,72 $ à environ une soixantaine de dollars cet été. Plus de 62 $ au moment où j’écris ces lignes.

En avril dernier, l’entreprise s’est porté acquéreur de 10 stations régionales de RNC Média pour 18,5 M$.

Le plus beau de toute l’histoire, c’est qu’une majorité d’observateurs du milieu des affaires ont applaudi l’achat.

Appelé à commenter l’acquisition, Louis Audet, le président et chef de la direction de Cogeco a déclaré : «La radio demeure plus que jamais un médium de proximité, pertinent et connecté

7. Oui, le monde lit encore le journal en papier

La Presse a cessé de publier en papier non seulement la semaine, mais a également tiré la plogue sur son édition du weekend le 30 décembre dernier.

Une erreur? Peut-être.

Selon l’étude estivale 2018 de Vividata sur le lectorat au Canada, il semblerait que plus de la moitié des Canadiens lisent exclusivement en format imprimé durant la fin de semaine. Exclusivement. En papier.

C’est peut-être pour ça que l’hiver dernier, Graeme Roustan propriétaire du magazine The Hockey News affirmait vouloir racheter La Presse, réformer son modèle d’affaires et même, es-tu bien assis? Ramener une édition en papier et une formule d’abonnement.

(Image : Giphy)
8. Netflix va partir sa station de radio avec SiriusXM

Alors, on t’a dit que la radio c’était une affaire dépassée? Qu’avec la baladodiffusion et le streaming de Spotify et Deezer, la radio allait mourir tranquillement de sa belle mort? Ah, bon!

Ok, mais il va quand même falloir que tu m’expliques une chose…

Pourquoi Netflix, le service de vidéo sur demande préféré des “cord cutters”, voudrait-il lancer sa propre station de radio comique en partenariat avec SiriusXM?

D’accord, c’est de la radio par satellite. Bien sûr, il faut payer un abonnement de 9,99$/mois (minimum) pour écouter SiriusXM.

Mais à part le fait que le modèle économique et de distribution diffèrent de la radio hertzienne, je pense qu’on peut s’entendre pour dire que 1) ça reste de la radio, et 2) ça peut s’écouter dans l’auto sans connexion Internet.

En tout cas, on regardera ce que le reste de l’année 2018 nous réserve. Peut-être que la fin de la radio par la voie des airs est prévue en décembre prochain. Mais, tu me permettras d’en douter.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :