Petite (r)évolution pour les sondages radio Numeris

Les auditeurs sont de plus en plus nombreux à écouter la radio traditionnelle AM/FM sur internet. Toutefois, la firme de sondage Numeris demeurait à la traîne pour en mesurer les cotes d’écoute. La chose sera très bientôt corrigée.

Certes, des entreprises spécialisées dans la mesure de l’audience radio utilisent d’ores et déjà les outils web. Parmi celles-ci, on peut nommer la québécoise StatsRadio, une solution éprouvée dont se servent déjà plusieurs dizaines de radios au pays.

Le géant Numeris demeurait toutefois un peu en retrait jusque-là.

L’organisme à but non lucratif fondé en 1944 a annoncé récemment qu’il s’associait à une poignée de partenaires afin de recenser désormais l’écoute de la radio en ligne, en plus des ondes terrestres.

Numeris s’associe à deux principaux partenaires

Numeris travaillera avec la firme Kantar Media, qui s’assurera de la portion design et méthodologie de ce nouvel outil de mesure de l’écoute radio. La partie de la collecte, du filtrage et de la normalisation des données reposera quant à elle sur l’outil Webcast Metrics de Triton Digital.

Le projet a été baptisé « Making Radio Measurement Whole » (trad. : Assurer la mesure complète de la radio).

Numeris compte ainsi compiler non seulement l’écoute de la radio traditionnelle par voie terrestre, comme c’est déjà le cas avec les cahiers d’écoute et les appareils PPM, mais aussi l’écoute en ligne qui n’est pas incluse à proprement parler dans les résultats actuels des sondages.

Une seconde partie du projet appelée « Same Ruler » (trad. : Même règle) débutera en 2022.

Cette fois, la firme de sondage entend recenser également l’écoute de l’audio qui ne provient pas des radiodiffuseurs, qu’on pense en outre aux services de streaming audio purement web.

Numeris compte ainsi établir un portrait complet de l’écoute de l’audio, qu’il s’agisse des ondes terrestres, de la radio traditionnelle par streaming ou même des services exclusivement en ligne.

 

(Source : « Numeris Selects technology partners for audio streaming service proof of concept », Numeris)

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :