Écouter plus de podcasts entraînerait une plus grande écoute de la radio

Selon un rapport de la firme américaine Nielsen, il semblerait que les consommateurs de baladodiffusion soient aussi des auditeurs plus assidus de la radio.

C’est en tout cas ce qu’on apprend en lisant cet article de AllAccess.com (« Nielsen Report Says Podcast Listeners Are Listening To More Broadcast Radio Than Non-Podcast Listeners »), un site consacré aux nouvelles sur la radio et la musique, qui cite une étude de Nielsen sur les habitudes de consommation des auditeurs de baladodiffusion.

Plus les gens écoutent l’un, plus ils écouteront l’autre

La raison serait simple à expliquer. Plus les gens s’ouvrent aux nouvelles technologies de l’information et aux nouveaux médias, et plus ils seraient apparemment enclins à s’ouvrir de façon générale aux médias dans leur ensemble.

Ainsi, s’ils écoutent de la baladodiffusion, et ce, même de façon très assidue, ils seraient donc plus enclins à écouter de la radio traditionnelle.

De fait, s’il faut en croire les chiffres fournis par Nielsen, les gens qui consomment un peu des balados écouteraient 10 heures et 13 minutes de radio par semaine, ce qui constitue déjà 43 minutes de plus à chaque semaine que la moyenne des Américains.

Tandis que les gens qui consomment beaucoup de baladodiffusion écouteraient tout de même 22 minutes plus de radio à chaque semaine que la moyenne des Américains.

(Source : « Nielsen Report Says Podcast Listeners Are Listening To More Broadcast Radio Than Non-Podcast Listeners », AllAccess.com, 26 février 2020)

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

COMMENTAIRES DES LECTEURS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :