Qui veut protéger sa voix pose ces 5 gestes simples

Quand on anime à la radio ou dans un balado, avouons que c’est pratique de garder sa gorge, et par conséquent sa voix en bonne santé. Alors, voici 5 gestes simples à poser pour mieux y arriver.

1. On boit et on mange bien
On verse de l'eau dans un verre
Photo : Pixabay sur Pexels

Une bonne alimentation et une hydratation suffisante sont la base d’une vie saine. Ça vaut aussi pour votre gorge et vos cordes vocales.

C’est important de boire de l’eau, ni trop chaude, ni trop froide. En bonne quantité.

À l’inverse, n’abusez pas de l’alcool. Il déshydrate et assèche la bouche. Mettez aussi la pédale douce sur le café.

N’abusez pas des viandes, féculents, produits laitiers, boissons gazeuses, ou encore les sucres raffinés entre autres. Pourquoi ? Parce que ce sont des aliments acidifiants. Les lentilles et les pois chiches le sont aussi.

On privilégie plutôt les produits alcalinisants comme les pommes de terre, les légumes verts, ainsi que les bananes notamment.

Les aliments acides nuisent à une bonne digestion. Ceux alcalins ont un peu l’effet contraire, ou du moins ils devraient moins nuire à la digestion.

Avec une bonne digestion, on évite l’inconfort abdominal, mais surtout le reflux gastrique. Vous savez ? Le reflux qui peut remonter aussi haut que dans l’œsophage. Yeurk ! Déplaisant.

En mangeant bien, on éloigne aussi les risques désagréable d’éructations. Les fameux rots désagréables quand on est au micro.


2. On fuit les sources d’irritation
Cigarettes dans un cendrier
Photo : geralt sur Pixabay

Le tabac et l’alcool ne sont pas les amis des cordes vocales et de la voix. On les fuit de façon générale afin de préserver sa santé. Il en va de même pour la gorge et les voies respiratoires.

Quand je parle du tabac, ça va aussi pour le cannabis dont la fumée n’est guère plus saine pour la gorge.

Par ailleurs, l’air sec et les pièces surchauffées ne sont pas non plus les alliés de vos cordes vocales.

Une gaffe qu’on commet aussi quelquefois quand on a un rhume, c’est de surconsommer des pastilles analgésiques et antiseptiques.

Alerte! Ces produits insensibilisent votre gorge. Ce qui vous amène parfois à abuser de votre voix et irriter vos cordes vocales et le larynx. Ça n’aide en rien la guérison.


3. On se tient correctement
Croquis d'une colonne vertébrale
Photo : Joyce McCown / Unsplash

Bien se tenir, avec la tête et le dos bien droits, c’est favoriser l’ouverture des voies respiratoires.

Positionnez votre micro à une bonne hauteur, devant votre visage, plutôt que de le déposer avec un trépied sur la table.

Trop de podcasteurs et d’animateurs se contentent d’un support à micro de table. Ce qui les prive malheureusement d’une bonne posture.

Évitez de vous pencher et d’obstruer ainsi vos voies respiratoires. Avec le micro à hauteur du visage, votre abdomen et votre thorax ne sont pas comprimés. Vos voies respiratoires laissent mieux entrer et sortir l’air.


4. On ménage sa voix
Une femme qui tient sa gorge avec sa main
Photo : Luiz Rogério Nunes / Unsplash

En évitant de parler trop longtemps ou de crier, vous ménagez votre voix. Après une émission, idéalement, accordez-vous un certains temps de repos sans parler ou simplement à chuchoter.

Lors de l’examen médical de routine, insistez auprès du médecin pour qu’il s’attarde plus longuement à ausculter vos poumons et qu’il jette un œil plus attentif à votre gorge. Il s’agit de votre outil de travail. Dites-le lui.

Au besoin, consultez un oto-rhino-laryngologiste (ORL) si l’on soupçonne des problèmes de ce côté.

Des râclements de gorge fréquents peuvent notamment dissimuler un problème sous-jacent.


5. On s’habille convenablement
Un homme qui porte un foulard
Photo : Pexels

Aussi drôle que ça puisse sembler, protéger sa voix, c’est aussi bien se vêtir.

En hiver, le port d’un foulard ne vous semble peut-être pas très chic, mais il peut être pertinent de s’en servir pour protéger votre gorge durant la saison froide.

Évitez par ailleurs de porter des vêtements trops ajustés. Ils nuisent à la bonne circulation sanguine, ainsi qu’à une respiration adéquate et une posture correcte.

C’est le cas par exemple d’une ceinture trop serrée qui vous barre l’abdomen ou d’une cravate trop ajustée qui vous sert la gorge.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :