8 judicieux conseils pour animer (sans problème) un réveillon à la radio

Temps des FêtesLevez la main ceux et celles parmi vous qui n’ont jamais écouté au moins une fois un réveillon à la radio.

Que ce soit à Noël ou au Jour de l’an, quand on fête dans les chaumières, la radio fait jouer les airs traditionnels du temps des Fêtes. On invite alors les auditeurs à téléphoner en studio pour formuler leurs vœux de circonstance. C’est classique!

Or, c’est souvent en de tels moments que surviennent des dérapages incontrôlables. La fameuse “magie” du direct.

Voici donc 8 astuces pour vous aider à passer à travers cette soirée sans trop de heurts :

 

1. DEMANDEZ DE L’AIDE

Si c’est possible, essayez d’être deux en studio. J’ai animé des réveillons à quelques reprises. Je préfère nettement être accompagné qu’être seul. Pas besoin nécessairement d’avoir un autre animateur. Ça peut tout aussi bien être votre copain ou votre copine, pourvu que vous demeuriez professionnel.

L’idée c’est d’avoir quelqu’un qui prendra en note les demandes spéciales et les salutations, par exemple. Ça va vous faciliter le travail et c’est plus agréable d’être accompagné. Surtout à Noël ou le soir du Jour de l’an.


2. LIMITEZ LES FRUSTRATIONS

« On va essayer de prendre un maximum d’appel, mais on vous invite à être patient. » 

Pas besoin de le répéter toute l’émission, mais limitez les frustrations en faisant prendre conscience aux gens que la formule est très appréciée. Les appels sont nombreux? Rappelez aux auditeurs d’être compréhensifs. Au pis aller, rien ne vous empêche de suggérer des moyens alternatifs. La messagerie texte (SMS) ou encore le courriel pour vous joindre en studio, ça marche aussi.


3. PRENEZ LE TEMPS DE SOUFFLER

Connaissez-vous le bon vieux truc de bloquer vos lignes de téléphone si vous ne savez plus où donner de la tête? Ça marche.

Vous reprendrez le contrôle de la situation, retrouverez calmement les chansons qui vous ont été demandées et, surtout, vous garderez le sourire. Une fois le contrôle repris, débloquez les circuits téléphoniques. Vous n’aurez alors qu’à dire que c’est très occupé, puis de remercier les gens pour leur patience.


4. FILTREZ LES APPELS

Limitez le plus possible les propos disgracieux. Filtrez les appels avant de les passer en ondes. Travailler sans filet n’est pas un art que tous maîtrisent. Vers 21 h, les gens sont encore relativement à jeun. Toutefois, plus la soirée avance, plus l’alcool fait son effet et moins les gens réfléchissent avant de parler.


5. FAITES DES MENTIONS PLUTÔT QUE DES APPELS EN ONDES

Si une personne semble trop ivre ou irréfléchie pour être entendue en ondes, prenez alors ses salutations hors d’ondes et mentionnez-les dans un bloc avec d’autres. La pilule est ainsi plus facile à avaler lorsqu’on sait que d’autres n’ont pu eux non plus passer en ondes.


6. C’EST VOUS QUI AVEZ LE DOIGT SUR LE BOUTON

Malgré votre tentative de filtrer les appels, quelqu’un débite des énormités en ondes? Souvenez-vous : c’est vous qui avez le dernier mot et le bouton pour couper la communication. Vous êtes là pour mettre le party, pas l’assombrir. Personne d’intelligent ne vous en voudra de couper le sifflet à quelqu’un qui dit des grossièretés en ondes.


7. ÉVITEZ LES SUJETS CONTROVERSÉS ET LA SURENCHÈRE

Évitez de surenchérir sur les propos d’interlocuteurs qui commentent des événements un peu controversés. Politique, sport, religion, etc. Les pommes de discorde peuvent être nombreuses durant les fêtes. Vous animez une émission de réveillon, et non une tribune téléphonique sur des sujets libres.


8. NE PERDEZ PAS LA TÊTE AVEC L’ALCOOL ET LA DROGUE

Enfin, rappelons que la meilleure façon de déraper est encore de perdre soi-même la tête. Limitez votre consommation d’alcool ce soir-là. Ne consommez non plus aucune drogue. À moins bien sûr que vous vouliez commencer la prochaine année au bureau de l’assurance-emploi.

 

Vous aussi avez déjà animé une soirée de Noël à la radio ou encore un réveillon du Jour de l’an? Partagez votre expérience ainsi que vos conseils. N’hésitez pas à commenter. On apprécie vous lire.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d’une vingtaine d’années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Envie de commenter? Allez-y!

%d blogueurs aiment cette page :