La radio privée québécoise, comme l’irréductible Gauloise

Statistique Canada a fait paraître les chiffres sur l’industrie de la radio privée au pays pour l’année 2016.

On y apprend que les recettes d’exploitation ont baissé de 3,3 % (- 52,5 millions de dollars) par rapport à 2015. Elles se sont situées à 1,6 milliard de dollars en 2016.

Signe inéluctable des transformations vécues dans l’univers médiatique, il s’agit d’une troisième baisse annuelle consécutive pour la radio commerciale.

La radio privée québécoise, comme l'irréductible Gauloise

La radio privée au Québec fait bande à part

Par contre, la radio privée au Québec prend les allures d’une irréductible Gauloise au milieu de ces statistiques. Les chiffres révèlent en effet que les stations privées québécoises ont été les plus rentables en 2016.

Le Québec est d’ailleurs la seule province où l’on a enregistré une hausse des recettes d’exploitation et des bénéfices.

En 2016, les recettes d’exploitation au Québec ont augmenté de 1,3 % par rapport à 2015 pour se situer à 311,3 millions de dollars.

De l’autre côté, la baisse de 3,5 % des dépenses d’exploitation a contribué à accroître les bénéfices. Ceux-ci se sont établis à 22,2 % (69,1 M$).

L’Ontario a maintenu sa marge bénéficiaire avant intérêts et impôts à 21,9 % en 2016, un taux identique à l’année précédente.

Mais, c’est en Alberta où la chute des recettes d’exploitation a été la plus drastique pour l’industrie de la radio privée.

Victime d’une importante diminution du produit intérieur brut dans la province de l’ouest au cours des deux dernières années, les ventes publicitaires ont elles aussi reculées considérablement.

Tous les détails sur le site de Statistique Canada.

En terminant, vous avez envie d’en apprendre davantage sur la radiodiffusion au pays? Lisez aussi ce texte où l’on vous fournit 10 liens pour tout savoir (ou presque) sur la radio au Canada.

 

(Source : Radiodiffusion privée, 2016 / Statistique Canada, 18 juillet 2017)

 

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Nous sommes heureux de lire vos réactions

%d blogueurs aiment cette page :