Une reprise qui fait du surplace et des PME qui en arrachent, note la FCEI

Selon la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), les petites et moyennes entreprises canadiennes (PME) peinent à retrouver leur erre d’aller au sortir de la première vague de COVID-19 qui s’est abattue sur le pays.

Une situation apparemment plus pénible encore pour les commerces situés dans les centres-villes, qui sont pourtant très importants pour la vitalité économique des collectivités comme l’explique l’Institut urbain du Canada.

Selon des données compilées par la FCEI, à peine 22 % des PME situées dans les centres urbains canadiens font à nouveau des ventes normales pour cette période de l’année, alors que le pourcentage s’élève à 37 % dans les zones rurales.

La reprise fait du surplace

À quelques semaines de la rentrée automnale, la réouverture des PME semble faire du surplace partout au Canada.

Depuis le début du mois d’août, les statistiques sont demeurées à des niveaux très similaires.

Deux PME canadiennes sur trois (66 %) sont maintenant complètement ouvertes, alors qu’elles étaient 63 % il y a deux semaines.Une hausse d’à peine 3 % depuis.

Au chapitre de la main-d’œuvre, ce sont 40 % des entreprises qui l’utilisent à un niveau habituel, tandis qu’elles étaient 39 % à le faire au début du mois d’août.

Enfin, on note que seules 28 % des PME ont retrouvé leur niveau de ventes habituel. Au début du mois, la proportion s’élevait alors à 26 %.

Des tables vides dans un restaurant
Photo : Drew Beamer / Unsplash
Des initiatives pour encourager l’achat local

Diverses initiatives ont été mises en place depuis les dernières semaines afin d’encourager l’achat local et les commerces de proximité.

La FCEI a elle-même lancé le défi #JechoisisPME, qui met en vedette les entreprises situées dans les centres-villes.

Un site web (www.jechoisispme.ca) a été mis en place afin d’encourager les consommateurs à privilégier les commerces qui y sont établis.

De son côté, l’Institut urbain du Canada expliquait il y a peu que les centre-villes qui jouissaient d’une bonne santé économique constituaient des atouts indéniables dans une relance plus rapide de l’économie post COVID-19.

L’Institut a d’ailleurs lancé le mouvement « Bring Back Main Street » (Ramenez la rue principale) visant à redynamiser les rues principales et les centre-villes.

En terminant, rappelons qu’en avril dernier, les membres de l’Alliance des radios communautaires du Canada avaient initié un mouvement de soutien aux PME en encourageant les auditeurs à soutenir les entrepreneurs locaux.

Le message a pu être entendu à de nombreuses reprises sur les antennes radiophoniques de partout au pays, dont Edmonton (Alberta), Toronto (Ontario) ou encore Victoria (Colombie-Britannique).

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

COMMENTAIRES DES LECTEURS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hors connexion | No connection

%d blogueurs aiment cette page :