Un site bourré de références journalistiques à conserver parmi vos signets

Sobriété et abondance peuvent-ils aller de pair? Le site Journalisme québécois prouve que oui.

Une mine d’or (ou presque) pour les journalistes

On pourrait difficilement reprocher au site www.journalismequebecois.com d’adopter un look clinquant et tape-à-l’œil. En même temps, on ne peut dire non plus qu’il manque d’hyperliens pertinents et de bonnes références. Loin de là.

Certes, on le dirait sorti tout droit des premières années d’internet. Or, ce n’est pas tant dans sa forme qu’il se distingue comme dans son contenu.

Le site est destiné à aider les gens du monde des médias à mieux naviguer sur le Web, et il le fait plutôt bien.

Page d'accueil de journalismequebecois.com
(Capture d’écran)

Il n’a pas pour prétention de recenser tout l’internet, comme l’explique son créateur. Ça, les moteurs de recherche comme Google et Bing le font déjà.

Il s’agit plutôt d’une sélection d’hyperliens sélectionnés et triés soigneusement afin d’aider les journalistes dans leur métier, ainsi que les passionnés de l’information.

Il est maintenu par Marc André Gagnon, un journaliste qui fut en outre à l’emploi de Radio-Canada et qui est aujourd’hui rédacteur en chef d’un site de référence sur les vins.

Sobre et sans artifice, le site répertorie divers hyperliens vers des journaux du globe, moteurs de recherche, portails gouvernementaux, dictionnaires, ainsi que divers autres outils en ligne.

Avec un titre comme « Journalisme Québec », on pourrait croire qu’il traite uniquement de sites québécois, mais sachez qu’il n’en est rien.

Au contraire, il répertorie des sites internet d’horizons assez variés et susceptibles d’intéresser les journalistes et les animateurs radio d’un peu partout dans la francophonie canadienne.

L’adresse est www.journalismequebecois.com.

Le genre de site qu’il fait bon conserver parmi ses signets. D’autant plus que le créateur continue de le mettre à jour de façon assez ponctuelle, et ce, même plusieurs années après sa création.

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

%d blogueurs aiment cette page :