Une petite tape sur l’épaule du mouvement coopératif au Canada

Ces nouvelles du gouvernement canadien intéresseront sans doute nos radios membres constituées en coopérative.

L’ARC du Canada en compte quelques-unes parmi ses rangs, particulièrement dans les provinces maritimes. On pense entre autres à la Coopérative Radio Richmond Ltée (CITU FM), la Coopérative des Montagnes Ltée (CFAI FM) ou la Coopérative Radio Halifax Métro Ltée (CKRH FM) pour ne nommer que celles-là.

Le gouvernement du Canada a annoncé récemment un plan afin de renforcer la participation des coopératives à la prospérité du pays. Les efforts seront essentiellement concentrés sur trois secteurs :

  • améliorer l’accès des coopératives aux programmes et services fédéraux;
  • sensibiliser les Canadiens et les ministères fédéraux au modèle coopératif;
  • moderniser les données du secteur coopératif.

Le gouvernement continuera de consulter le secteur, ainsi que ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux et les collectivités autochtones, dans le but de bien cerner les moyens de soutenir l’innovation dans le secteur coopératif.

Un document d’orientation exhaustif devrait être publié au cours des prochains mois.

On compte également tenir un forum de discussion politique et consulter les partenaires appropriés afin d’examiner les façons dont le modèle d’affaires coopératif peut soutenir les priorités gouvernementales.

Il est question notamment du développement économique des Autochtones, de l’entrepreneuriat chez les femmes et les jeunes, des technologies propres et de l’énergie renouvelable, ou encore de l’innovation communautaire.

Le gouvernement croit que ces mesures devraient paver la voie aux prochaines étapes d’un soutien continu au secteur coopératif.

Le mouvement coopératif au Canada

Au pays, les coopératives se retrouvent généralement dans quatre grandes catégories.

D’abord, les coopératives de consommateurs qui offrent des biens et des services. Elles sont sans doute parmi les plus répandues. On peut penser aux Caisses Desjardins, un mouvement de coopératives d’épargne et de crédit fondé il y a plus de 100 ans, ainsi .

On trouve aussi les coopératives de producteurs qui transforment et commercialisent les biens et les services produits par leurs membres. La Coop fédérée est sans conteste l’une des plus connues.

Il y a aussi des coopératives de travailleurs. Elles fournissent du travail à leurs membres. On en trouve dans différents secteurs qui vont de la restauration à la création artistique en passant par une foule d’autres domaines.

Enfin, les coopératives de solidarité répondent aux besoins de divers intervenants, tels que des employés et des clients. Il peut s’agir par exemple d’une coopérative d’aide au maintien à domicile.

Il y avait près de 7 800 coopératives non financières en 2016 au Canada, selon le gouvernement. Leur poids dans l’économie canadienne est loin d’être négligeable.

Lien connexe : Coopératives et mutuelles Canada

SourceLe gouvernement fédéral comprend l’importance des coopératives au Canada, 5 avril 2018, Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Envie de commenter? Allez-y!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :