Nos publications
Juin 20
Un homme tenant un microphone dans sa main

14 choses que tout animateur devrait savoir sur le remote publicitaire

Si vous faites un tant soit peu du remote publicitaire dans les commerces et évènements, sans doute devriez-vous tenir compte de ces 14 choses bonnes à savoir sur le remote publicitaire.

À l’époque où j’animais de façon régulière à la radio, c’était l’une des choses que j’appréciais le plus faire.

Du remote publicitaire à pratiquement chaque weekend, ça demandait une bonne dose d’improvisation et d’inventivité. Précisément l’une des facettes que j’adore le plus de l’animation à la radio.

Voici quelques-uns de mes humbles — mais précieux — conseils pour un bon remote publicitaire :

Les Rendez-vous de la francophonie 2024

 

1. Faites-vous comprendre de tout le monde

Utilisez des mots et des expressions à la fois simples et connus de tous. Pas de phrases à mille dollars, ni vocabulaire d’initiés. À moins, bien sûr, qu’on vise précisément une clientèle ultra spécialisée.


2. Ne prenez pas de détour

Faites des phrases directes, concises et claires. L’auditeur est souvent peu attentif; parfois en mouvement. Évitez les phrases trop longues où l’on risque de perdre l’attention des gens.


3. Un message, une idée générale

Vous êtes chez un détaillant de meubles ? Ne mélangez pas les réfrigérateurs, les cuisinières et les téléviseurs. À titre d’exemple, faites une intervention “loisir” dans laquelle vous ne mentionnerez que des items pour le salon et/ou la salle de détente.


4. Évitez de surcharger avec trop de produits et de caractéristiques

Mieux vaut mettre moins de choses pour qu’on comprenne, au lieu de trop d’infos qu’on n’assimile pas. Un article, deux ou maximum trois items par tranche de 60 secondes, sans description trop étoffée. Au-delà, vous transformez le reportage en marché aux puces.


5. Insistez sur les points importants

Les prix jamais vus, les caractéristiques exclusives, la livraison et le service de ramassage des vieux électroménagers offerts gratuitement, etc. Ce qui distingue le marchand de ses compétiteurs. N’hésitez d’ailleurs pas à répéter au besoin.


6. Réglez un problème et/ou améliorer la vie des gens.

Voyez le texte suivant d’un remote qu’on ferait à 16 h 30 dans l’émission du retour à la maison :

« En direct chez Pizzeria Luigi. Parce qu’on est vendredi après-midi, et que ça ne vous tente vraaaaaaiment pas de commencer à cuisiner en arrivant à la maison. Surtout pas un vendredi après-midi à 17 heures. Prenez donc congé de cuisine, tiens. Pizzeria Luigi vous propose la pizza garnie 12″ à emporter au prix imbattable de dix dollars. Seulement, j’ai bien dit seulement dix dollars pour la pizza 12″ garnie fraîchement sortie du four. La meilleure pizza de toute la région. Venez chercher votre pizza. Seulement aujourd’hui, voisin de l’église l’Assomption, chez Pizzeria Luigi. »

Que vient-on de faire ? On vient d’énoncer un problème. La grosse semaine qui se termine. Mais, on a une solution et un produit pour régler le problème.

Vous saisissez ? Ici, ce qu’on dit au client et ce qu’il doit comprendre, c’est :

Le weekend est arrivé, alors ne t’embête pas à cuisiner (problème). Ta pizzeria locale a une offre imbattable (solution). Pizzeria Luigi t’offre la pizza en spécial à dix dollars seulement (produit).

En 60 secondes, croyez-moi, vous aurez amplement le temps de faire un message percutant comme celui-là. Vous aurez même du temps sans doute dans l’autre moitié du remote pour vanter les frites fraîches en plat d’accompagnement.


7. Accrochez l’oreille de l’auditeur dès le départ

Mettez-le dans une situation, interpellez-le, exposez-lui une réalité implacable. La rentrée approche et il a besoin de cocher toutes les cases sur la liste de fournitures scolaires. Alors, dites-le. L’été est de retour, avec la pelouse qui pousse et le besoin d’une nouvelle tondeuse. Voilà.


8. Le non-événement ne vend pas

Je l’expliquais dans cet autre texte sur le remote publicitaire destiné aux annonceurs. Vous êtes là pour mousser un événement. S’il n’y a aucun spécial, ni aucune nouveauté, attendez-vous à travailler beaucoup plus fort pour attirer les clients. Soyez-en conscient.


9. Insistez sur l’urgence d’agir

Même si vous êtes là toute la fin de semaine. Le client doit saisir que le solde de fin de saison ne s’étirera pas. S’il attend à dimanche pour venir acheter, la sélection sera considérablement réduite. Insistez sur le présent et la nécessité de passer à l’acte aussitôt que possible. Ne parlez ni du passé, ni du futur.


10. Ayez toujours un chronomètre

Ça prend un chronomètre ? TOUJOURS. Si vous devez faire 60 secondes, faites 60 secondes. Pas plus, ni moins. Pour ne pas vous faire couper, notamment. Pour ne pas non plus que ça devienne une vilaine habitude et qu’on s’attende à ce que vous dépassiez systématiquement le temps imparti au remote.


11Parlez d’une voix claire et convaincue

Exprimez-vous de façon convaincante. Parlez aux auditeurs sur le ton du dialogue, comme si vous étiez en leur présence. Vous faites un pitch de vente, comme on dit.


12. Ayez du sourire dans la voix

D’accord, on fait un pitch de vente. Mais, mettez-y du sourire. Puis, du dynamisme et de la confiance aussi. C’est toujours plus agréable d’écouter quelqu’un avec de l’entrain.


13. Ne vous réfugiez pas dans l’arrière-boutique entre deux interventions

Vous devez montrer qu’il y a un animateur sur place. N’allez pas vous cacher dans l’arrière-boutique (backstore) entre vos interventions. Demeurez à votre kiosque. Ce jour-là, vous faites partie de l’expérience offerte aux visiteurs, ainsi qu’à l’annonceur qui a payé pour vos services.


14. En conclusion, dites à quel endroit vous êtes

Le numéro de téléphone et l’adresse du site Web sont généralement futiles dans un remote publicitaire. À moins qu’il s’agisse par exemple d’une pizzeria qui fait de la livraison.

Pour se rendre sur place, privilégiez les références géographiques. Ex. : juste à côté de l’église; en face du bureau de poste; à la sortie 28 de l’autoroute; etc.

Un concessionnaire ou un supermarché n’ont pas besoin d’entendre leur numéro de téléphone à la fin d’un remote. C’est du temps qu’on prend pour des mentions plus utiles et pertinentes.

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.