Nos publications
Mai 17
Jeune femme surprise devant son téléphone cellulaire

5 façons simples de surveiller et préserver à sa réputation numérique

Quand on travaille dans les médias, que ce soit comme animateur ou journaliste à la radio par exemple, c’est non seulement important de bien établir sa présence numérique sur le web, mais aussi de veiller à préserver sa réputation. Voici quelques trucs, conseils et outils faciles d’utilisation pour y arriver.

Bien sûr, ce texte s’adresse d’abord aux gens des médias, mais il pourrait aussi s’adresser au commun des mortels qui voudraient savoir ce qu’on dit d’eux à travers internet.

 

Si vous préférez écouter plutôt que lire cette chronique (5 m 03 s / 128 Kbps)


 

1. La recherche Google et Bing

Qui n’a jamais cherché son propre nom dans un moteur de recherche ? Ici, c’est la base.

N’oubliez pas d’inscrire des guillemets avant et après votre identité pour obtenir des résultats correspondant à votre identité réelle.

Vous obtiendrez des résultats bien distincts selon que vous inscriviez ou pas des guillemets.

Ça permet d’affiner la recherche autour d’une expression exacte, c’est-à-dire votre prénom et votre nom dans le cas qui nous intéresse.

Recherche Google

(Capture d’écran Google.ca)

Google explique ici comment affiner vos recherches avec d’autres mots ou symboles afin d’affiner vos recherches, comme l’arobas (@) par exemple qui permet de trouver des messages Twitter lié à un compte en particulier.

D’autre part, on a tendance à oublier Bing, le moteur de recherche de Microsoft. Il n’a peut-être pas une popularité aussi grande que son rival, mais il est quand même assez utilisé.

Près de 86 % des recherches effectuées à partir d’un ordinateur passent sur Google. Mais Bing accapare tout de même près de 8 % des recherches, selon Statista.

D’ailleurs, ils n’utilisent pas les mêmes algorithmes ni ne fouillent le Web de la même façon. Sans doute y trouverez-vous des résultats distincts de Google.

Recherches sur les principaux moteurs de recherche à partir d'un ordinateur entre janvier 2010 et janvier 2022

(Source : Statista)


2. Les alertes Google et Talkwalker

Les alertes Google permettent d’être averti lorsque du contenu susceptible de vous intéresser est publié sur le Web.

Alertes Google

(Capture d’écran Google)

Vous déterminez à quelle fréquence vous souhaitez être alerté, les sources, la langue, les régions, ainsi que la quantité de résultats.

Sachez qu’il faudra disposer d’un compte Google pour utiliser le service.

Si vous ne souhaitez pas vous contenter des résultats recensés par Google, Talkwalker se pose comme l’une des meilleures alternatives.

Celui-ci vous proposera des résultats tirés notamment de blogues ou encore de Twitter.

Il ne requiert pas d’inscription payante. Dès la création de votre toute première alerte, Talkwalker (voir ci-dessous) vous acheminera un courriel à l’adresse fournie afin de vous créer un mot de passe gratuitement.

Alertes Talkwalker

(Capture d’écran Talkwalker)

Un conseil : N’hésitez pas à créer des variantes. Avec votre surnom, votre nom abrégé, votre employeur, etc.


3. Utilisez des outils de veille spécialisés

Des outils spécialisés permettent d’assurer une veille en ligne. On peut songer en outre à Mention, qui dispose d’un outil gratuit pour les particuliers, ou encore à Notify, qui, pour à peine 6 $US par mois, surveillera pour vous divers sites comme Twitter, Facebook, YouTube, Instagram et d’autres.

Dès qu’il y a quelque chose qui sort autour de votre nom, vous allez être averti par ce genre d’outils de veille spécialisés.


4. Utilisez Social Searcher

Fouillez plusieurs sites Web et médias sociaux en même temps, voilà ce que fait Social Searcher.

Le plan gratuit permet de faire jusqu’à 100 recherches quotidiennes et recevoir 2 alertes par courriel, tandis que des abonnements à partir de 3,49 euros (un peu moins de 5 $ par mois) permettent de fouiller plus en profondeur et d’obtenir davantage de résultats.


5. WebMii pour obtenir… son score de visibilité

Le site WebMii ne se contente pas de trouver vos différentes références sur le Web, il va même jusqu’à vous fournir un score de visibilité.

Plus le score est élevé, plus cela va de soi que votre présence en ligne sera grande, et, évidemment, plus vous risquez de voir certaines informations être étalées sans que vous en soyez conscient.

Essayez entre autres votre prénom et votre nom, puis d’ajouter un ou des mots-clés et vous concentrer sur votre propre secteur d’activité.

Accueil Webmii

(Capture d’écran Webmii)

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.