Nos publications
Août 17
Quelqu'un avec le pouce en bas

8 façons de réagir au blocage des contenus médiatiques par Meta

Meta a décidé de couper aux Canadiens l’accès aux nouvelles provenant de médias canadiens sur les réseaux sociaux lui appartenant. Alors, que fait-on maintenant ?

On se retrousse les manches et on trouve des solutions.

Voici 8 façons que nous avons compilées pour vous afin de réagir au blocage des contenus médiatiques par Meta et continuer de promouvoir les contenus de la radio et ses activités.

 

Les Rendez-vous de la francophonie 2024
1 – Découvrez de nouvelles plateformes

Adoptez aussitôt que possible d’autres plateformes de médias sociaux. Par exemple, LinkedIn, Mastodon ou TikTok afin d’y partager vos contenus et interagir avec votre audience, voire conquérir de nouveaux publics.

Depuis les déboires de Twitter et la récente décision de Meta, nous-mêmes avons ouverts des comptes sur trois plateformes, dont une connue (LinkedIn) et deux émergentes (Mastodon et Bluesky).

Voyez lesquels de ces sites sont les plus pertinents pour les publics que vous souhaitez atteindre. Ex. : LinkedIn pour les entrepreneurs, TikTok pour un public plus jeune, etc.


2. Profitez des avantages qui vous sont consentis

Si vous profitez déjà du programme Google pour les organismes sans but lucratif, vous pourriez avoir droit à un crédit (https://www.google.com/grants/) afin de bénéficier d’un affichage ciblé dans les résultats du moteur de recherche de Google.

En investissant ces crédits offerts gracieusement dans des campagnes de marketing en ligne ciblées, vous pourriez peut-être attirer de nouveaux auditeurs.


3. Collaborer avec d’autres médias locaux

Songez à collaborer avec d’autres médias locaux et régionaux pour des échanges de visibilité. Pensons aux sites d’actualités en ligne, à l’hebdo local ou même à des blogueurs influents.

Si vous n’aviez encore aucune entente de partage de visibilité journal <-> radio, c’est sans doute le temps d’y songer.

 

ÉCOUTEZ DES RADIOS FRANCOPHONES DE PARTOUT AU PAYS SUR NOSRADIOS.CA

 

4. Redécouvrez des plateformes sociales que vous négligiez un peu

S’il y a longtemps que vous avez délaissé votre compte YouTube au profit des vidéos Facebook, c’est peut-être le temps de vous y remettre. Même chose pour SoundCloud où partager des fichiers sonores intéressants.

Produisez d’autres contenus originaux et engageants, comme des podcasts ou des interviews exclusives, afin d’attirer l’attention des gens et les encourager à partager eux-mêmes ces contenus avec leur propre cercle de connaissances.

Vos contenus provenant de votre site officiel ou encore de votre page Facebook sont bloqués. Mais pour l’heure, le commun des mortels a toujours le droit de partager les hyperliens provenant des autres réseaux sociaux.


5. Encouragez l’interaction avec l’audience

Vous aviez mis de côté les interactions téléphoniques et les bons vieux courriels au profit des médias sociaux ?

Alors, retrouvez les interactions plus traditionnelles. Organisez des concours qui incite les appels téléphoniques. Donnez votre adresse de courriel plus fréquemment. Etc.

Répondez aux commentaires et aux messages reçus des auditeurs.


6. Créez votre propre communauté en ligne

Incitez régulièrement les gens à visiter votre site web. Ouvrez la section des commentaires sous vos publications, tout en prenant soin évidemment d’y assurer une bonne modération.

Installez un plugin comme bbPress pour WordPress afin de créer un forum de discussion. Créez diverses sections avec différentes thématiques où les gens pourront continuer d’échanger sur vos contenus et même créer les leurs (ex. : petites annonces, etc.).


7. Créez une infolettre hebdomadaire ou mensuelle

Vous ne possédez pas encore une infolettre ? Il est plus que temps de vous y mettre. Nous-mêmes avons traité des infolettres dans différents textes sur notre site web.

Installez un formulaire afin de recueillir les adresses de courriel de vos auditeurs et les informer régulièrement des actualités, des événements ou des promotions par le biais de votre infolettre ou des alertes personnalisées.


8. Redécouvrez les vertus des publicités et du marketing traditionnels

Installer des affiches de la radio à des endroits stratégiques. Donner des objets promotionnels dans les événements publics. Faire du publipostage. Etc.

Avouons qu’avec le temps, et surtout la facilité que procurait Facebook et Instagram, on avait un peu perdu de vue certains véhicules promotionnels et publicitaires plus traditionnels. C’est sans doute le bon moment de vous y replonger.

Quelles autres suggestions formuleriez-vous à vos collègues des médias ? N’hésitez pas à commenter ci-dessous…

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.