Nos publications
Sep 28

Buffer ou l’art de gérer sa présence en ligne

Est-il nécessaire de nous étendre longtemps sur l’importance de bien gérer votre présence en ligne de nos jours ? C’est précisément ce qu’un outil comme Buffer vous permet de faire.

Offrir à vos abonnés des informations pertinentes et les publier au moment opportun afin de rejoindre un maximum de lecteurs. Voilà deux aspects à ne pas négliger qui rendront votre présence en ligne beaucoup plus efficace et pertinente.

Par contre, on a de nombreuses autres tâches à accomplir. Comment gérer l’ensemble de vos médias sociaux sans perdre la boule ?

C’est précisément ce qu’un outil comme Buffer vous aidera à faire.

Réseaux sociaux à connecter dans Buffer

(Capture d’écran / Buffer.com)

Buffer rassemble en une seule interface vos différents comptes dans les médias sociaux.
Il est donc possible d’y gérer une page d’atterrissage, plus communément appelée une ‘landing page’ dans le jargon du web, ainsi que les médias sociaux parmi les plus connus. On pense en outre à TikTok, Facebook, Twitter, Instagram, etc.

Étonnamment, Buffer vous permettra également de gérer votre fiche d’entreprise sur Google et même votre boutique Shopify, si vous y vendez par exemple des produits dérivés comme des t-shirts et des casquettes.
Ainsi, vous pourrez programmer des publications afin qu’elles soient partagées aux bonnes heures et suivre les statistiques de consultation par la suite.

Tarification sur mesure

La formule gratuite vous permet d’y connecter jusqu’à 3 canaux de communications distincts. Ça peut suffire à de petites organisations qui disposent uniquement d’une page Facebook, d’un compte Twitter et d’une présence sur Instagram notamment.

Il ne faudra toutefois pas être trop exigeant sur les fonctionnalités. La formule gratuite vous privant en outre des données démographiques sur vos abonnés, la mesure de performance des mots-clés, ainsi que d’autres outils qui pourraient vous être très utiles.

Si vous souhaitez connecter davantage de réseaux sociaux, planifier plus de publications à l’avance et obtenir des statistiques évoluées sur les résultats de vos publications, il sera donc nécessaire d’adhérer à la tarification payante.

Plutôt que d’offrir une tarification hors de prix à 40 $US/mois comme certains autres sites, Buffer opte plutôt pour un tarif à la pièce. C’est-à-dire selon le nombre de canaux distincts que vous souhaitez connecter.

Vous ne payez donc que pour les médias sociaux que vous souhaitez réellement utiliser dans l’outil en ligne.

Cela dit, les organismes à but non lucratif profitent d’une tarification réduite de 50 % sur le prix régulier. Intéressant.

Donc, s’il en coûte normalement 5 $US/mois par canal (lire : par réseau social) afin de tirer profit de toute la puissance de Buffer, il vous en coûtera seulement 2,50 $US/mois avec le tarif réduit pour les OBNL.

À ceux qui se demandent si la réputation de Buffer est bonne. Je terminerai en mentionnant que la plateforme a été fondée il y a environ 12 ans, soit en novembre 2010, et que les deux applications (iOS et Android) sont chacune cotées à plus de 4 étoiles sur 5 dans les boutiques d’Apple et Google. Vous pourrez ainsi assurer la gestion de vos réseaux sociaux tant sur PC que sur votre appareil mobile préféré.

Site : https://buffer.com

BONUS

Buffer propose aussi un outil gratuit et sans inscription qui permet de créer de courts messages avec photo selon les différents formats des médias sociaux et sans filigrane : https://pablo.buffer.com

En voici un exemple…

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.