L’autocollant de pare-choc transporté sur l’écran de l’iPhone

Un texte de Fred Jacobs de Jacobs Media Strategies m’a bien fait sourire. Il démontre à quel point l’idée de l’autocollant de pare-choc n’était pas folle.

Comme le souligne l’auteur, il fut une époque où le principal outil promotionnel des radios était… l’autocollant de pare-choc.

Une voiture avec plusieurs autocollants de pare-choc
(PhotoWikimedia Commons / Creative Commons 4.0)

On en donnait lors d’événements publics, on en laissait bien sûr sur le comptoir des commerces locaux, particulièrement dans les stations-service, et on en offrait aux visiteurs à la station.

Je me rappelle même qu’on organisait quelquefois des événements spéciaux rien que pour distribuer notre fournée toute chaude d’autocollants pour la voiture.

Chaque fois qu’on faisait tirer un cadeau en ondes et que la personne venait réclamer son prix à la réception, il y avait presque invariablement un autocollant de pare-choc qui venait avec le lot.

 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Si certaines stations en distribuent encore, force est d’admettre que le phénomène est beaucoup plus rarissime comme l’explique  Fred Jacobs.

Sauf qu’on a toujours besoin de promouvoir notre station, nos animateurs et les émissions les plus écoutées.

Place à l’autocollant de pare-choc 2.0

Notre autocollant de pare-choc s'est transporté sur téléphone mobile
(Capture d’écran iPhone)

À Détroit l’idée a été adaptée à la sauce technologique. La station 101 WRIF a décidé de surfer sur la vague… iPhone.

On a créé un ensemble de 9 autocollants virtuels à l’image des animateurs vedettes du matin Dave et Chuck. Les utilisateurs d’iPhone les envoient à leur correspondant pour pimenter la discussion.

Du coup, l’autocollant s’est ainsi transporté du pare-choc de l’automobile à l’écran de l’iPhone.

Preuve que dans la vie, comme disait Antoine Lavoisier, rien ne se perd, rien ne se crée, mais tout se transforme.

On est parti d’une idée éprouvée mais aujourd’hui presque révolue, puis on l’a littéralement transformée. C’est génial!

Dans le même genre, mais plus près de chez nous, on peut mentionner les émoticônes de l’animateur télé et radio Éric Salvail disponible dans le Google Play Store.

En terminant, songez-vous à faire broder des vêtements corporatifs pour véhiculer l’image de votre station? Alors, lisez mon texte où vous trouverez une foule de judicieux conseils sur le sujet.

(Source : « Radio Bumper Stickers – Back To The Future? », Fred Jacobs, 16 mai 2017)

 

 

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation.

Nous sommes heureux de lire vos réactions

%d blogueurs aiment cette page :