Le Canada écoute beaucoup de balado mais reste très fidèle à la radio

Les Canadiens âgés de 18 ans et plus écoutent maintenant autant de baladodiffusion que leurs voisins du Sud, mais ils demeurent néanmoins très fidèles à la radio.

Voilà les résultats de l’étude Infinite Dial 2020 Canada réalisée conjointement par la firme Edison Research et Triton Digital, un fournisseur de services numériques de streaming et de baladodiffusion.

Il s’agit du troisième exercice annuel du genre qui mesure la consommation média des Canadiens sur le web.

Tous égaux devant la balado

Selon l’enquête, 37 % des Canadiens (18 ans et +) écoutent des balados à chaque mois, ce qui est tout à fait égale au pourcentage d’Américains qui le font.

Pour la consommation hebdomadaire, là encore, le pourcentage demeure identique. Ou presque.

En effet, 24 % des Canadiens (18 ans et +) consomment des balados à chaque semaine, alors qu’ils seraient 23 % à faire la même chose chez nos voisins du Sud.

Mais en dépit de la croissance de l’écoute des contenus audio en ligne, qu’il s’agisse de la balado ou encore du streaming en direct, il reste un endroit où les contenus numériques ne percent pas encore au Canada : la voiture.

En tout cas, pas autant que chez les Américains.

En auto, on écoute la radio

Si 18 % des Canadiens qui ont voyagé en voiture au cours du mois précédent ont écouté des contenus audio numériques, ils ont plutôt été 33 % à le faire du côté américain. Une différence considérable de 15 % entre les deux.

D’ailleurs, 57 % des adultes au pays affirment que c’est la radio AM/FM qui demeure leur principale source de contenus audio dans le véhicule.

Cela étant dit, peu importe la manière ou le lieu où on l’écoute, la radio AM/FM rejoint encore beaucoup de Canadiens.

Pas moins de 69 % des adultes Canadiens ont écouté la radio AM/FM dans la dernière semaine, toujours selon l’étude, et 14 % ont écouté des stations AM/FM en streaming.

C’est dire qu’au cours d’une semaine normale, si l’on combine l’écoute traditionnelle à celle en ligne, les stations conventionnelles rejoignent pas moins de 83 % des adultes au pays, soit par la voie des ondes ou en ligne.

Le sondage a été réalisé avant la pandémie de COVID-19, par le biais d’appels téléphoniques auprès de 1 076 Canadiens âgés de 18 ans et plus.

Des chiffres qui se ressemblent

En mai dernier, une étude de Maru Canada et du Forum Angus Reid avait prouvé là aussi que les Canadiens étaient demeurés fidèles dans leurs habitudes d’écoute de la radio, malgré la pandémie de COVID-19 et une réduction considérable de leurs déplacements en voiture.

Pendant la crise de la COVID-19, la radio a continué de rejoindre jusqu’à 85 % des Canadiens de 12 ans et plus, apprenait-on dans le sondage en question.

Des chiffres, comme on le voit, qui ressemblent beaucoup à ceux dévoilés dans l’étude Infinite Dial 2020 Canada de Edison Research et Triton Digital.

 

Source : «The Infinite Dial 2020», Edison Research, 4 juin 2020

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

COMMENTAIRES DES LECTEURS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hors connexion | No connection

%d blogueurs aiment cette page :