La radio AM/FM retrouve son niveau d’écoute d’avant la pandémie

Selon MediaPost, la mobilité a permis à la radio AM/FM de revenir aux niveaux d’écoute qu’elle connaissait avant la pandémie aux États-Unis.

Lors des mesures strictes de confinement, l’écoute de la radio traditionnelle en-dehors du domicile avait plongé et atteint 58% de l’écoute totale de la radio, selon Nielsen.

Ironiquement, pendant le confinement, la radio avait tout de même même conservé de très fortes cotes d’écoute.

Mais c’était dû entre autres aux auditeurs qui avaient conservé leurs habitudes et migraient vers le streaming, ainsi que la conquête d’un nouvel auditoire.

Voilà qu’avec la sortie du domicile, la radio AM/FM retrouve le niveau qu’elle connaissait avant la pandémie, c’est-à-dire 70% de l’écoute de la radio.

 

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Bien sûr, comme l’explique l’article, les services de streaming audio continuent de gagner du terrain.

Ceux-ci s’accaparent maintenant 18% de l’écoute des contenus audios. Ce qui peut s’apparenter à une mauvaise nouvelle.

Or, ce serait oublier que la grande majorité des radios traditionnelles AM/FM proposent leur programmation non seulement par la voie des ondes hertziennes, mais aussi via le streaming.

Le confinement en a fait la démonstration.

Incidemment, les stations traditionnelles détiennent toujours la part du lion en ce qui concerne la consommation des contenus audios aux États-Unis, et ce, tous supports confondus.

La radio rejoint toujours 91 % de nos voisins du sud à chaque semaine. Soit 228,3 millions d’Américains, selon Nielsen.

 

Source : 
« Mobile Use Helps Traditional Radio Strengthen Its Staying Power », MediaPost, 30 décembre 2021

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :