La radio aux États-Unis : Nielsen publie des chiffres révélateurs

La firme Nielsen a publié récemment des chiffres sur l’écoute de la radio au pays de l’oncle Sam. Des statistiques qui parlent d’elles-mêmes : la radio demeure un média très populaire.

Après les 16 preuves d’hier que la radio est loin d’être morte, ces chiffres dévoilées par la firme américaine de sondage révèlent que les Américains sont encore très friands de radio.

Un média auquel les gens sont fidèles

On apprend dans cet article du magazine Radio World que les Américains partagent 87 % de leur écoute radio entre 3 stations préférées.

Mais plus intéressant encore, c’est que 58 % du temps qu’il consacre à l’écoute de la radio va à une seule radio en particulier.

Autrement dit, quand les gens s’attachent à une station, ils y sont particulièrement fidèles. C’est un net avantage pour les annonceurs.

Un média en mouvement

Si la télé se consomme essentiellement chez soi, la radio en revanche est très mobile. À preuve, 2 adultes américains sur 3 affirment qu’ils écoutent la radio hors du foyer entre 6 heures et 19 heures.

Et, comme l’illustre l’article, étant donné que les salariés américains consacrent beaucoup de temps à leurs déplacements, il n’est donc pas surprenant que les pics se situent entre 7 et 8 heures le matin et de 16 à 19 heures en fin de journée.

Un média qui rejoint des consommateurs

Les salariés à temps plein écoutent la radio en moyenne 2,5 heures de plus à chaque semaine que les gens qui sont sans emploi. Voilà autant de consommateurs potentiels à rejoindre.

On peut lire d’autres détails intéressants sur le site Radio World.

 

Source : « Nielsen Report Reveals New Radio Insights », Susan Ashworth, Radio World, 8 décembre 2017

 

Simon Forgues

Diplômé en animation radio/télé au début des années 1990, il a œuvré pendant près d'une vingtaine d'années dans diverses stations de radio et a cumulé également des tâches en coordination musicale et à la programmation. Il est aujourd'hui directeur des communications à l'ARC du Canada où il s'occupe notamment de la présence web.

%d blogueurs aiment cette page :