Nos publications
Oct 15
Évitez-vous un paquet de problèmes en ondes avec ces 9 conseils

Évitez-vous un paquet de problèmes en ondes avec ces 9 conseils

Voici 9 conseils pour vous éviter bien des problèmes lorsque vous entrez en studio pour votre émission.

1. Buvez de l’eau
Buvez de l'eau

(Photo : PxHere / licence CC0)

Avoir un verre ou une bouteille d’eau près de soi afin de s’abreuver de temps en temps est essentiel. Une bouche et une gorge sèches sont vos pires ennemies, particulièrement si vous êtes en ondes pour de longues périodes.

Note : Attention! La console de mise en ondes et l’eau ne font vraiment pas bon ménage.

Les Rendez-vous de la francophonie 2024


2. Étirez-vous de temps en temps, bougez un peu
Étirez-vous de temps en temps, bougez un peu

(Photo : PxHere / licence CC0)

Étirez-vous de temps en temps. Vous éviterez les courbatures, les douleurs cervicales et autres troubles associés à la posture. Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail suggère quelques bons exercices d’étirement.


3. Animez debout, si c’est possible

Dans plusieurs stations, les studios sont spécialement configurés pour qu’on y anime debout. Une excellente idée. On a ainsi une meilleure respiration ainsi qu’une liberté de mouvement dont on ne profite malheureusement pas lorsqu’on est sur une chaise.


4. Ne portez pas de vêtements trop ajustés
Ne portez pas de vêtements trop ajustés

(Photo : PxHere / licence CC)

Évitez la cravate, les vestons ainsi que les pantalons trop ajustés avec une ceinture trop serrée. Portez plutôt des vêtements confortables qui ne nuisent ni aux mouvements, ni à la circulation sanguine, ni à la respiration.


5. Restez concentré sur votre émission

La meilleure façon d’avoir des blancs en ondes? Des enchaînements ratés? Des interventions inintéressantes? Réponse : se disperser pendant son émission. Comme faire du ‘chat’ ou naviguer sur les réseaux sociaux. Entre autres choses. 😉


6. Évitez la bouffe et les breuvages sucrées
Évitez la bouffe et les breuvages sucrées

(Photo : PxHere / licence CC0)

Personnellement, je conseillerais carrément de ne pas manger quand on est en ondes. Mais c’est encore plus vrai, je dirais, avec les aliments et les boissons sucrés. Ça favorise la salivation, et, conséquemment, on passe son temps à s’interrompre pendant qu’on parle pour avaler sa salive. L’eau suffit à hydrater.

(P.S. Qu’est-ce que ça peut être fatiguant quelqu’un qui est obligé de ravaler sa salive à tous les 3-4 mots.)


7. Apportez ce dont vous avez besoin AVANT d’entrer en ondes

Avez-vous tout ce qu’il vous faut habituellement? Votre stylo? Crayon surligneur? Liste d’invités à venir? Ça serait (un peu) ridicule d’être obligé de courir à votre bureau pendant la pause pour aller chercher le surligneur et la liste d’invités que vous avez oubliés.


8. Mettez votre cellulaire en mode vibration
Mettez votre cellulaire en mode vibration

(Photo : PxHere / licence CC0)

Pas envie d’entendre la sonnerie ou vos notifications retentir sur votre cellulaire pendant le bulletin d’info? La meilleure manière de régler ça, c’est encore de mettre son cellulaire en mode vibration dès qu’on entre en studio. Le mien l’est presque continuellement.


9. Agissez comme si le micro était TOUJOURS ouvert

Vous n’êtes pas en ondes? Oui, mais le micro est-il réellement fermé? Adoptez en studio un langage semblable à celui que vous auriez en ondes. Vous éviterez ainsi de prononcer des cr… ou des tab… que ni vous, ni votre patron n’aimeriez entendre sur les ondes. Évidemment, si votre patron tolère des cr… et des tab… à l’antenne, ça, c’est une autre histoire. 🙂

Quels conseils donneriez-vous à vos collègues animateurs et animatrices pour éviter les ennuis lorsqu’ils entrent en studio pour animer leur émission?
(Photo à la une : Davidqr / Pixabay / licence CC0)

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.