Édition du 11 janvier 2024
Jan 18

Édition du 11 janvier 2024

Peut contenir des infos
Peut contenir des infos
Édition du 11 janvier 2024
Loading
/

Bonne année 2024 ! Content de vous retrouver avec une nouvelle saison de “Peut contenir des infos”.

Combien existe-t-il de ‘bowls’ de football pendant la grosse saison du temps des fêtes aux États-Unis ? François vous parle des plus surprenants d’entre eux.

Simon, lui, nous apprend qu’un art martial chinois, le tai-chi-chuan pourrait s’avérer une arme redoutable pour combattre les symptômes de la maladie de Parkinson.

Dès 12:54, on discute de la vie dans une centrale 911 avec Mme Carole Scott, de la Force policière de Bathurst, au Nouveau-Brunswick. Comment ça se passe dans une centrale du 911 ? On en apprend ce qui se passe derrière les portes du Service d’urgence NB 911.

À partir de 26:15, on discute de phénomènes paranormaux avec le fondateur d’Outaouais Paranormal, M. Marc Charette. Il nous explique comment se passe une enquête sur les phénomènes paranormaux.

On complète le dernier quart d’heure avec le quiz. Des questions de connaissances générales dont il faut trouver le vrai… ou le faux.

On vous donne aussi 5 bonnes raisons pour lesquelles vous devriez choisir un chat ou plutôt un chien comme animal de compagnie.

À propos de l'auteur

Active sur la scène nationale depuis 1991, l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC du Canada) découle directement de la volonté des radios communautaires francophones et acadiennes de prendre en main leur propre développement et d’assurer leur autonomie. Gestionnaire globale du dossier de la radiodiffusion communautaire en milieu minoritaire francophone au pays, elle offre à ses membres plusieurs services de consultation, de formation, de communications et de liaison, de même que des services techniques dans tous les aspects touchant à l’implantation et à la gestion d’une radio communautaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.