Nos publications
Mai 15
Little Richard en spectacle au Forty Acres Festival à l'Université. du Texas en 2007

Le ‘streaming’ des titres de Little Richard s’envole après l’annonce de son décès

Parions qu’avant la mort de Little Richard le 9 mai dernier, peu d’entre vous aviez écouté sa musique au cours du dernier mois. Or, depuis qu’il s’est éteint à l’âge de 87 ans des suites d’un cancer, le ‘streaming’ de ses chansons s’est littéralement envolé, selon Nielsen Music et le Billboard. 

Les données compilées par Nielsen Music/MRC Data révèlent que les titres de l’icône du rock ‘n’ roll ont été écoutés à plus de 4 millions de reprises dans les heures suivant son décès, soit du 9 au 10 mai dernier.

Une hausse phénoménale de 2 228 % par rapport aux deux journées précédentes, au cours desquels ses titres avaient été diffusées à 175 000 occasions.

Sans trop de surprise, c’est surtout son succès “Tutti Frutti” paru au milieu des années 1950 qui semble s’être attiré la faveur du public.

La chanson a engrangé par moins de  412 000 ‘streams’ du 9 au 10 mai, une croissance de 1 210 % si l’on compare aux 32 000 ‘streams’ du 7 au 8 mai.

Reste à voir si le phénomène sera passager ou si les amateurs de musique conserveront encore quelque temps leur amour pour la musique de ce pionnier du rock ‘n’ roll.

Plus de détails dans cet article Little Richard’s Streams Soar by 2,228% After Legend’s Death ») du magazine Billboard.

Little Richard en spectacle au Forty Acres Festival à l'Université. du Texas en 2007

(Photo : Anna Bleker / Wikipédia / Domaine public)

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.