Nos publications
Juin 05
Une personne assise devant un ordinateur

Créez en un tournemain des logos sonores distinctifs pour vos clients publicitaires

En relativement peu de temps et avec un peu d’imagination, on peut concevoir pour nos clients des logos sonores qui deviendront vite accrocheurs. Il suffit d’un ordinateur et d’outils de création sonore, parfois mêmes les plus simples.

Évidemment, créer un logo sonore distinctif et reconnaissable pour les publicités d’un client, ça peut demander une orchestration incroyable. Surtout beaucoup de talent.

Mais, ça peut aussi demander simplement quelques notes et une instrumentation relativement simpliste. On vous en fait la démonstration ci-dessous.

Créer quelque chose de distinctif

Au fond, quel est le but ? On veut créer une signature d’à peine quelques notes, qui, à force de l’entendre, deviendra le signe distinctif pour le client.

Les Rendez-vous de la francophonie 2024

Immédiatement, en entendant ces quelques notes, le cerveau va dire : « Ah ! Ça, c’est une publicité d’une telle compagnie. »

Ici, je vous arrête. On ne parle pas d’une trame musicale de 30 secondes. C’est quelque chose d’à peine quelques secondes qu’on insère en ouverture et/ou fermeture du message.

Comme la signature musicale de Desjardins ou de McDonald’s. L’équivalent en musique de ce que le logo est en terme d’image.

Un logo sonore. Carrément. Un jingle, comme on dit en anglais.

Ça peut être relativement simple de créer une signature sonore distinctive pour un client. La seule limite étant celle de votre créativité, mais aussi les outils utilisés.

En voici deux qui vous aideront à créer un logo sonore dont votre client ne pourra bientôt plus se passer dans ses spots publicitaires à la radio.

Précisons que les captures d’écran montrent exactement la partition de ce que vous pourrez entendre comme mélodies.

Non, ce ne sont pas les meilleurs outils, et, non, ce ne sont pas les plus grandes compositions que vous entendrez là. J’en conviens parfaitement.

Or, l’idée est de vous montrer qu’on peut faire des choses tout de même assez intéressantes avec parfois très peu de choses.

Dans ces deux exemples sans prétention, réalisés en quelques minutes, on démontre qu’en y mettant du vôtre, vous pourriez réaliser des choses intéressantes.

 

ONLINE SEQUENCER: onlinesequencer.net

À première vue, l’outil semble ne pas être le plus élaboré du web. Mais croyez-moi, une fois qu’on l’a apprivoisé, il peut rendre de fiers services.

Vous devrez sans doute y mettre un peu de temps d’ailleurs afin d’aboutir à des résultats qui combleront vos besoins. Car, la prise en main n’est pas forcément des plus simples et les commandes sont parfois peu réactives.

Cela dit, Online Sequencer n’en est pas moins intéressant pour créer ne serait-ce que de petits bouts de musique en ligne.

Je me suis amusé à créer une courte ritournelle musicale avec celui-ci. Avec l’idée de créer une courte signature pour une agence de voyage qui organiserait par exemple des périples en autocars vers les États-Unis.

Vous reconnaîtrez sans doute les premières notes de l’hymne américain. À peine quelques notes; c’est tout ce qu’il suffit. Et aucun droit d’auteur à verser dans ce cas-ci.

Interface de Online Sequencer

(Capture d’écran : onlinesequencer.net)

On s’en rend compte, ça ne prend pas forcément quelque chose de très élaboré pour créer une signature sonore qu’on pourra ensuite reprendre dans les publicités subséquentes du client.

L’idée, comme on le démontrait dans ce texte avec l’exemple de McDonald’s, c’est d’imprégner dans la tête des gens une courte ritournelle de quelques notes qui deviendra vite reconnaissable.

Même chose que la signature sonore de Desjardins dont on parlait plus haut.


CHROME MUSIC LAB : musiclab.chromeexperiments.com

Quand on arrive sur le site, l’interface a l’air assez simpliste. J’oserais presque dire enfantine.

Mais, détrompez-vous. Sous des dehors de simple jouet, les outils du Chrome Music Lab sont d’une redoutable efficacité. Ou du moins particulièrement intéressants.

Dans le cas qui nous intéresse, c’est-à-dire la création musicale, c’est avec le Song Maker (voir l’interface ci-dessous) que vous réussirez peut-être à créer la prochaine signature sonore de votre client.

Si Online Sequencer ci-dessus permet d’exporter vos créations en fichiers MIDI, MP3 ou WAV, Chrome Music Lab ne permet pas quant à lui l’exportation en format MP3.

Sa prise en main est à ce point facile, que n’importe qui avec un minimum de volonté peut créer une boucle musicale qui pourra facilement servir de signature sonore.

J’imagine très bien une boucle musicale semblable devenir la signature sonore pour les messages d’un courtier d’assurance ou d’un planificateur financier, par exemple.

Écoutez par vous-même…

L'interface du Chrome Music Lab

(Capture d’écran : https://musiclab.chromeexperiments.com/Song-Maker)

Vous voyez comme il est relativement simple de concevoir une courte boucle sonore, qui, à force d’être entendue par les auditeurs, finira par devenir la marque distinctive de votre annonceur.

Maintenant, c’est à vous de créer. Bon succès !

À propos de l'auteur

Professionnel du domaine des médias électroniques avec plus de 30 ans d'expérience, Simon Forgues est à l'emploi de l'Alliance des radios communautaires du Canada depuis 2007. Diplômé en animation radio et télévision au Collège Radio Télévision de Québec, il possède aussi une attestation d'études en création de podcast du Collège Bart. Impliqué dans de nombreux projets liés à la radiodiffusion, et ce, de l'idéation de contenu jusqu'à la production, il a œuvré dans différentes radios du Québec et de l'Ontario, où il a cumulé également des tâches liées à la coordination musicale et à la programmation.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.