Aller au contenu

3 activités de financement estivales qui s’organisent plutôt rapidement

L’été arrive. Ce qui permet d’organiser des activités de financement à l’extérieur, et assez rapidement en plus dans bien des cas, comme le démontre ces 3 exemples.

 

Quelques clés du succès

Le succès (ou l’échec) d’une activité bénéfice organisée à l’extérieure repose souvent sur très peu de choses, mais toutes essentielles.

D’abord, la popularité de l’activité. Évidemment. Plus l’activité touche de gens, plus grandes seront vos chances de succès.

Ensuite, il faut s’entourer de bons partenaires et bien planifier l’organisation.

Enfin, il faut espérer la collaboration de mère nature. Là, c’est plus complexe. Dans ce dernier cas, on n’a évidemment aucun contrôle.

On peut cependant consulter les données climatiques historiques. Celles-ci permettront de déterminer les moments de la saison historiquement les moins susceptibles d’être gâchés pas les précipitations.

Songez d’ailleurs à un plan B. Au cas où l’événement ne pourrait être tenu à la date et aux heures choisies.

Reporterez-vous l’activité ? Ou, si possible, opterez-vous pour un lieu couvert (ex.: un chapiteau, l’aréna, la salle communautaire, etc.)

L’avantage de nos 3 suggestions ? Elles peuvent toutes êtres organisées dans un laps de temps relativement court. Ce qui permettra justement de jauger les risques d’orage ou d’averse sur une période plus ou moins rapprochée.

 

Avec de bons partenaires, une planification soigneuse et la collaboration de mère nature, vous serez surpris des résultats que vous pourriez atteindre.

Vous bénéficierez d’ailleurs d’un excellent ratio entre le temps et les dépenses encourues versus les bénéfices obtenus.

En effet, à quoi bon tenir une activité de financement si celle-ci requiert plus de temps et d’argent qu’elle n’en rapporte ? Une évidence, me direz-vous, mais qui ne saute pas toujours aux yeux.

 

1) Lavothon

Photo d'une personne nettoyant la vitre d'une voiture noire

Un lavothon est toujours agréable à organiser, surtout les chaudes journées d’été. Ça se planifie d’ailleurs en relativement peu de temps.

Si toute l’équipe de la radio et les bénévoles y offrent leur temps, dans le stationnement d’un centre commercial ou encore celui de la station, l’activité peut devenir un ‘happening’ très couru.

Demandez l’aide des pompiers. On ne compte plus le nombre de lavothons où les pompiers sont impliqués dans de bonnes causes. Ici, un exemple à Contrecœur, ainsi qu’un autre à Sainte-Anne-des-Lacs.

Ceux-ci seront sans doute encore plus intéressés à offrir leur collaboration si vous proposez de diviser les profits de la journée du lavothon. La moitié des bénéfices pourrait aller à la radio, l’autre moitié à la fondation des pompiers par exemple.

Sortez la musique, accrochez votre plus beau sourire et amusez-vous.


Vente de hot-dogs (ou de burgers)

Hot-dogs

Associez-vous au supermarché local ou un magasin à grande surface.

Si l’on vous offre à prix réduit – ou peut-être même gratuitement – les pains, saucisses et boissons gazeuses, vous pourriez transformer une belle journée estivale en une lucrative journée de levée de fonds.

Installez des hauts-parleurs et faites jouer de la musique. Si vous le pouvez, installez-vous dans un parc municipal bénéficiant d’installations sanitaires et du mobilier urbain (tables à pique-nique, poubelles, etc.).

Sinon, aux portes de l’établissement de votre partenaire. On voit souvent des organisations caritatives y tenir de telles activités.

N’oubliez pas d’être de bons citoyens et laissez l’endroit impeccable quand vous quittez.

Si vous laissez les lieux propres, il y a de fortes chances qu’on soit moins réticent à vous y accueillir de nouveau l’année suivante.

En terminant, une dernière suggestion. N’oubliez pas d’avoir suffisamment de propane et demeurez prudent.

 


Vente-débarrasVente de débarras

La vente-débarras peut se dérouler de deux façons. Vous pourriez louer des tables à 15 ou 20 $ chacune où les gens vendront eux-mêmes leurs items.

En publicisant suffisamment l’événement à la radio, les gens n’hésiteront pas à louer une table afin de bénéficier de l’achalandage généré par la promo en ondes.

Encore davantage si vous transformez la journée en véritable fête. Avec un amuseur public pour maquiller les enfants, de la musique pour divertir les gens et des espaces réservés aux artisans et artistes locaux qui vendront leurs toiles, sculptures ou produits du terroir.

Autre option, proposez aux gens d’apporter les objets encore utiles dont ils ne veulent plus. Vendez-les vous-mêmes et gardez les profits. Cette autre façon de faire vous demandera néanmoins un peu plus d’efforts.

 

Vous cherchez d’autres idées ? Lisez nos textes « À chaque saison, ses 4 idées d’activités de levée de fonds »« Pas moins de 55 bonnes idées pour la levée de fonds » et « 13 (autres) idées pour la levée de fonds et comment bien les réaliser ».
.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :